Iraq : l'ONU inquiète des violences visant les Sunnites dans le gouvernorat de Bassorah

Le Représentant spécial du Secrétaire général pour l’Iraq, Nickolay Mladenov. Photo: MANUI

20 août 2014 – Le Représentant spécial du Secrétaire général pour l'Iraq, Nickolay Mladenov, a exprimé mercredi sa vive préoccupation concernant les récents actes de violence contre des membres de la communauté sunnite dans le gouvernorat de Bassorah, au sud de l'Iraq.

«Je suis particulièrement inquiet de la dernière vague d'enlèvements et de meurtres qui ont eu lieu dans différents districts de la province », a-t-il dit dans un communiqué de presse.

Depuis le 23 juin 2014, au moins 19 hommes sunnites civils ont été tués et 19 autres blessés dans une série de meurtres et d'enlèvements. Beaucoup de ces incidents n'ont pas été signalés dans les médias, mais chacun a été vérifié par la Mission des Nations Unies en Iraq (MANUI) à travers de multiples sources.

« Dans chaque incident, la communauté locale estime que les victimes ont été visées pour leur appartenance religieuse. Les autorités ont qualifié les auteurs d'hommes armés non identifiés et il n'y a eu aucune arrestation en relation avec ces incidents », a souligné le chef de la section des droits de l'homme au sein de la MANUI, Francesco Motta.

Selon la MANUI, des menaces anonymes ont également été émises contre plusieurs mosquées et contre une organisation sunnite, avertissant les Sunnites qu'ils devaient quitter Bassorah s'ils ne voulaient pas mourir. Ces derniers jours, les maisons de citoyens sunnites dans certaines zones du district d'Abu Khaseeb, dans le gouvernorat de Bassorah, ont été marquées d'un «X» et les lumières extérieures ont été peintes en noir.

« À la suite de ces menaces, de nombreux Sunnites quittent la région », a déclaré M. Motta.

« J'appelle les autorités de Bassorah, notamment la police et les responsables de la sécurité, à faire tout leur possible pour renforcer les mesures de sécurité visant à prévenir d'autres actes ou menaces de violence contre les minorités et rassurer, publiquement et sans équivoque, les citoyens sunnites dans le sud de l'Iraq au sujet de leur sécurité », a déclaré M. Mladenov. Il a exhorté les autorités à enquêter sur ces crimes et les menaces de violence et à poursuivre les responsables.


News Tracker: autres dépêches sur la question

Iraq : le HCR lance une grande opération d'aide humanitaire dans le nord du pays

En savoir plus






Coup de projecteur