Ukraine : l'ONU préoccupée par une attaque présumée contre une colonne de déplacés

Une habitante de la banlieue d’Artema à Sloviansk, en Ukraine, au milieu des décombres de sa cuisine d’été, en juillet 2014. Photo HCR/Iva Zimova

18 août 2014 – Le Secrétaire général des Nations Unies, Ban Ki-moon, est profondément perturbé par les informations selon lesquelles une colonne de personnes déplacées tentant de fuir la région de Lougansk, dans l'Est de l'Ukraine, aurait été attaquée, a dit lundi son porte-parole.

Le Secrétaire général « exhorte toutes les parties à respecter les règles gouvernant le statut des personnes déplacées internes et des réfugiés et permettre le passage en toute sécurité à tous ceux qui tentent de quitter les zones d'opérations militaires », a ajouté ce porte-parole lors d'un point de presse au siège des Nations Unies à New York.

« Cet incident tragique rend d'autant plus urgent un cessez-le-feu et une solution diplomatique », a-t-il encore dit. « Dans le cadre de la poursuite de ses bons offices, le Secrétaire général a demandé au Secrétaire général adjoint (des Nations Unies aux affaires politiques), Jeffrey Feltman, de se rendre à Kiev cette semaine. »

Selon la presse, des séparatistes pro-russes ont attaqué lundi une colonne de voitures tentant de fuir la région de l'Est de l'Ukraine en proie à des affrontements. L'attaque aurait fait des dizaines de morts, selon des responsables militaires ukrainiens mais les leaders séparatistes ont affirmé qu'il n'y avait pas eu d'attaque.


News Tracker: autres dépêches sur la question

Ukraine : l'OMS a besoin de 14 millions de dollars pour répondre aux urgences humanitaires

En savoir plus






Coup de projecteur