RDC : le chef de la MONUSCO condamne le meurtre de six personnes au Sud-Kivu

Le Représentant spécial du Secrétaire général pour la République démocratique du Congo (RDC), Martin Kobler. Photo MONUSCO/Myriam Asmani

14 août 2014 – Le chef de la Mission des Nations Unies en République démocratique du Congo (MONUSCO), Martin Kobler, a condamné jeudi le meurtre de six personnes à Mutarule, dans la province du Sud-Kivu, dans l'Est du pays.

« Cette nouvelle attaque contre six membres d'une même famille à Mutarule ce mercredi est intolérable et je condamne ce crime avec la plus forte énergie », a déclaré M. Kobler.

La force de la MONUSCO a tout de suite été mise en état d'alerte et participe, aux côtés de forces de sécurité congolaises, aux recherches visant à retrouver les assaillants, afin de les traduire en justice, a précisé la Mission.

« La Mission a renforcé ses patrouilles afin de mieux protéger la population. Mais, la paix est avant tout dans les mains des Congolais. J'appelle donc les habitants de la plaine de la Ruzizi au calme et à la retenue pour éviter toute escalade », a souligné le Représentant spécial du Secrétaire général.


News Tracker: autres dépêches sur la question

RDC : l'ONU se félicite des progrès réalisés en un an dans l'est du pays

En savoir plus





Coup de projecteur