Iraq : l’ONU dénonce les violences sexuelles par l’Etat islamique contre les minorités

Une famille yézidie recevant une assistance alimentaire du PAM à Erbil, en Iraq. Photo PAM/Chloe Cornish

13 août 2014 – La Représentante spéciale du Secrétaire général sur la violence sexuelle dans les conflits, Zainab Bangura, et le Représentant spécial du Secrétaire général pour l’Iraq, Nickolay Mladenov, ont fait part mercredi de leur vive préoccupation concernant les informations faisant étant de violences sexuelles contre les minorités en Iraq.

« Nous sommes profondément préoccupés par les informations récurrentes faisant état d’actes de violence, notamment de violence sexuelle contre des femmes, des adolescentes et des adolescents appartenant à des minorités iraquiennes », ont déclaré M. Bangura et M. Mladenov dans une déclaration à la presse conjointe.

« Des récits atroces sur l’enlèvement et la détention de femmes, de filles et de garçons yézidis, chrétiens, turkmènes et shabaks, et des informations sur des viols sauvages nous parviennent d’une manière alarmante, » ont-ils ajouté, en soulignant que 1.500 Yézidis et Chrétiens ont été contraints à l’esclavage sexuel.

« Nous condamnons dans les termes les plus forts le fait que les femmes et les enfants sont spécifiquement visés et la barbarie des actes commis par l’État islamique en Iraq et au Levant contre les minorités dans les zones sous son contrôle, et nous rappelons à tous les groupes armés que les actes de violence sexuelle constituent de graves violations des droits humains qui peuvent être considérés comme des crimes de guerre et crimes contre l’humanité », a dit Mme Bangura, qui a exhorté toutes les parties au conflit à respecter leur responsabilité de protéger les civils.

M. Mladenov a appelé les gouvernements de la région et la communauté internationale à libérer rapidement les femmes et les filles en captivité et à soutenir le gouvernement iraquien dans ses efforts pour protéger ses citoyens.

« Le Bureau du Représentant spécial du Secrétaire général sur la violence sexuelle dans les conflits et la Mission d’assistance des Nations Unies pour l’Iraq (MANUI) continueront de surveiller la situation en Iraq en ce qui concerne la violence sexuelle afin de s’assurer que les responsables rendent des comptes et de plaider pour le soutien et l’assistance aux survivants de ces actes barbares », ont dit Mme Bangura et M. Mladenov.


News Tracker: autres dépêches sur la question

Iraq : l'ONU se félicite de la désignation d'un nouveau Premier ministre

En savoir plus





Coup de projecteur