Iraq : l'ONU se félicite de la désignation d'un nouveau Premier ministre

Le Représentant spécial du Secrétaire général pour l’Iraq, Nickolay Mladenov. Photo ONU/Amanda Voisard

11 août 2014 – Le Secrétaire général des Nations Unies, Ban Ki-moon, s'est félicité lundi des progrès vers la formation d'un gouvernement en Iraq, alors que le Président Fouad Massoum a chargé le Dr Haider al-Abbadi, conformément à la Constitution irakienne, de former ce nouveau gouvernement.

M. Ban « encourage le Dr Abbadi, le Premier Ministre désigné, à former un gouvernement à base élargie qui soit acceptable pour toutes les composantes de la société iraquienne, en conformité avec le calendrier constitutionnel », a dit son porte-parole dans une déclaration à la presse.

« Le Secrétaire général est préoccupé par le fait que les tensions politiques accrues et l'actuelle menace sécuritaire que représente l'Etat islamique pourraient plonger le pays dans une crise encore plus profonde. Il demande instamment à tous les partis politiques et à leurs partisans de rester calmes et de respecter le processus politique régi par la Constitution », a-t-il ajouté. « Les habitants de l'Iraq méritent de vivre dans un pays sûr, stable et prospère, un pays auquel tous les groupes, y compris les minorités religieuses et ethniques, peuvent contribuer de manière utile à dans lequel ils peuvent développer un sentiment d’appartenance. »

Selon la presse, le Premier ministre Nouri Al-Maliki avait accusé dimanche le Président Fouad Massoum d'avoir violé la Constitution, au prétexte qu'il ne lui avait pas confié la formation d'un nouveau gouvernement. La Cour fédérale lui avait donné raison, soulignant que selon la Constitution, le président devait désigner un chef de gouvernement issu de la première force du Parlement. Or, le parti de M. Maliki est le groupe politique le plus important. Lundi, l'Alliance nationale, la principale coalition chiite au Parlement, a officiellement désigné Haïdar Al-Abbadi comme candidat au remplacement de M. Maliki. Le Président Massoum l'a confirmé, et l'a ensuite chargé de former le nouveau gouvernement.

Avant l'annonce de la désignation de M. Abbadi, le Représentant spécial du Secrétaire général pour l'Iraq, Nickolay Mladenov, avait exprimé lundi sa profonde préoccupation concernant les derniers développements politiques dans le pays et avait appelé les leaders politiques à respecter les responsabilités constitutionnelles du Président.

« Le Président de l'Iraq, Fouad Masoum, assume ses fonctions en conformité avec la Constitution et le processus politique démocratique », a dit M. Mladenov dans un communiqué de presse.

Le Représentant spécial avait également appelé tous les Iraquiens à faire preuve de retenue en ce moment dangereux et a souligné que les forces de sécurité devaient s'abstenir de toute action pouvant être considérée comme une ingérence dans les questions liées au transfert démocratique du pouvoir politique.


News Tracker: autres dépêches sur la question

Iraq : l'ONU appelle les partis politiques à former un gouvernement à base élargie

En savoir plus





Coup de projecteur