Ban Ki-moon inquiet du regain de tension entre l'Arménie et l'Azerbaïdjan

Le Secrétaire général Ban Ki-moon, Photo ONU/Mark Garten

4 août 2014 – Le Secrétaire général des Nations Unies, Ban Ki-moon, a déclaré lundi partager la profonde préoccupation exprimée par les co-présidents du Groupe de Minsk de l'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE) et par d'autres partenaires internationaux concernant la recrudescence de la tension et de la violence le long de la ligne de contact et de la frontière arméno-azerbaïdjanais.

Cette violence « a fait de nombreuses victimes ces derniers jours », a noté le porte-parole du Secrétaire général dans une déclaration à la presse.

Ban Ki-moon « exhorte toutes les parties à respecter l'accord de cessez-le-feu, à s'abstenir de toute nouvelle violence et à s'engager à une désescalade immédiate et à une poursuite du dialogue afin de trouver une solution politique rapide et pacifique », a-t-il ajouté.

« Le Secrétaire général exprime son soutien total aux efforts du Groupe de Minsk de l'OSCE et à toutes les parties qui s'efforcent de résoudre cette situation dangereuse et d'arriver à un règlement pacifique du conflit du Nagorno-Karabakh », a encore dit le porte-parole.

Selon la presse, les combats ces derniers jours concernant le Nagorno-Karabakh ont entraîné la mort de plusieurs soldats.


News Tracker: autres dépêches sur la question

L'Azerbaïdjan doit améliorer la situation des déplacés

En savoir plus






Coup de projecteur