Liban : le Conseil de sécurité condamne des attaques contre l'armée par des extrémistes à Arsal

Le Conseil de sécurité des Nations Unies. Photo ONU/Devra Berkowitz

4 août 2014 – Le Conseil de sécurité des Nations Unies a condamné lundi les attaques par des groupes extrémistes contre les forces armées et les forces de sécurité libanaises dans la région d'Arsal, au Liban ce weekend, ayant fait au moins 14 morts, 86 blessés et 22 disparus au sein des forces de sécurité libanaises, sans compter les victimes civiles.

Dans une déclaration à la presse, les membres du Conseil ont présenté leurs condoléances aux familles des victimes ainsi qu'au gouvernement du Liban.

« Les membres du Conseil ont exprimé leur soutien aux efforts des forces armées et des forces de sécurité libanaises dans leur combat contre le terrorisme et dans leurs efforts pour empêcher les tentatives pour déstabiliser le Liban et ils ont réitéré la nécessité d'augmenter les efforts pour construire les capacités des forces de sécurité libanaises pour lutter contre le terrorisme et répondre aux défis de sécurité », ajoute la déclaration à la presse.

Le Conseil de sécurité a appelé toutes les parties libanaises à préserver l'unité nationale face aux tentatives de déstabilisation du pays.

Plus tôt dans la journée, le Coordonnateur spécial par intérim des Nations Unies au Liban, Ross Mountain, a aussi fermement condamné la violence dans la région d'Arsal et les attaques contre des positions des forces armées libanaises.

« Les Nations Unies se sont engagées pour la stabilité et la sécurité du Liban. Le Coordonnateur spécial par intérim rappelle l'importance de l'appui de l'ONU aux forces armées libanaises et aux forces de sécurité du Liban dans leurs efforts pour atteindre cet objectif », précise une déclaration à la presse.

Selon la presse, les combats dans la région d'Arsal, frontalière de la Syrie, ont été déclenchés samedi par l'arrestation d'un membre présumé de la branche syrienne d'Al-Qaïda. La localité d'Arsal accueille des dizaines de milliers de réfugiés syriens.


News Tracker: autres dépêches sur la question

Liban : l'ONU craint une « calamité nationale » sans soutien financier international pour faire face à l'arrivée massive de réfugiés

En savoir plus





Coup de projecteur