Iraq : l'envoyé de l'ONU appelle à mieux protéger les civils alors que le bilan s'alourdit

Des personnes déplacées originaires de Mossoul à Alqosh dans la région de Duhok en Iraq. Photo: HCR/S. Baldwin

1 août 2014 – Le Représentant spécial du Secrétaire général pour l'Iraq, Nickolay Mladenov, a appelé vendredi à davantage d'efforts pour protéger les civils iraquiens alors que près de 1.200 d'entre eux ont été tués en juillet et 1.500 autres blessés en raison des affrontements qui secouent le pays.

« Je suis préoccupé par le nombre croissant de décès en Iraq, en particulier parmi la population civile », a dit M. Mladenov dans une déclaration à la presse.

Les chiffres collectés par l'ONU pour le mois de juillet montrent que 1.186 civils ont été tués, dont 106 policiers civils, et 1.511 blessés, dont 177 policiers.

En excluant la province d'Anbar, la capitale Bagdad a été la province la plus affectée avec 1.035 victimes civiles (415 morts, 620 blessés), suivie par Salahadin (305 tués, 289 blessés), Ninive (209 tués, 270 blessés), Kirkouk (68 tués, 127 blessés), Babil (77 tués, 72 blessés) et Diyala (71 tués, 66 blessés).

« Toutes les parties devraient garantir que les civils soient protégés et que le droit humanitaire international soit respecté », a déclaré M. Mladenov.

Selon la MANUI, plus de 500.000 personnes ont été déplacées depuis juin suite à la prise de contrôle de plusieurs villes et régions du nord de l'Iraq par le groupe extrémiste, l'Etat islamique. Cela porte à 1,4 million le nombre de personnes déplacées cette année.

M. Mladenov a noté que malgré la poursuite des combats, les responsables politiques iraquiens ont montré qu'ils pouvaient travailler ensemble en choisissant le nouveau Président et le nouveau Président du Conseil des représentants.

« Il est temps qu'ils progressent vers la formation d'un nouveau gouvernement qui puisse répondre aux causes profondes de la violence en Iraq et garantir un développement équitable pour toutes les communautés », a-t-il ajouté.


News Tracker: autres dépêches sur la question

Iraq : le Conseil de sécurité proroge le mandat de la MANUI pour un an

En savoir plus






Coup de projecteur