Gaza : face à la gravité de la situation, le Conseil de sécurité se réunit en urgence dans la nuit de dimanche à lundi

28 juillet 2014 – Le Conseil de sécurité des Nations Unies s'est réuni dimanche soir à minuit pour exprimer sa grave préoccupation face à la détérioration de la situation à Gaza ainsi que son soutien à l'appel lancé par les partenaires internationaux et le Secrétaire général de l'ONU pour un cessez-le-feu humanitaire « immédiat et sans conditions ».

Dans une déclaration présidentielle lue par le Président du Conseil, Eugène Richard Gasana, du Rwanda, les quinze membres du Conseil ont instamment demandé à toutes les parties d'accepter et de respecter pleinement le cessez-le-feu jusqu'à la période de l'Aïd et au-delà.

« Le Conseil demande également aux parties de s'engager dans des efforts pour atteindre un cessez-le-feu durable et pleinement respecté sur la base de l'initiative égyptienne », ont indiqué les 15 dans la déclaration en exhortant les acteurs régionaux et internationaux de soutenir sans réserve les efforts pour favoriser un accord entre les parties.

Les quinze membres du Conseil soulignent en outre que les infrastructures civiles et humanitaire, « y compris celles des Nations Unies », doivent être respectées et protégées. Le Conseil reconnait et apprécie par ailleurs le « rôle vital » joué par l'UNRWA pour répondre aux besoins humanitaire critiques à Gaza.

Plus tôt dans la journée, le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, avait exhorté les Israéliens et les Palestiniens, à proroger la pause humanitaire de 24 heures, qui est en vigueur et qui a été pratiquement respectée.

« M. Ban a souligné qu'il est important à la fois pour les Israéliens et pour les Palestiniens de montrer qu'ils sont capables de rompre la violence qui a tué de trop nombreuses personnes, brisé tant de vies humaines et causé des destructions considérables », a affirmé le porte-parole du Secrétaire général dans un communiqué de presse.

Le Secrétaire général appelle tous ceux qui ont une influence sur les parties à les encourager à étendre la trêve humanitaire et à la respecter une fois qu'elle est déclarée.


News Tracker: autres dépêches sur la question

Gaza : l'ONU et ses partenaires appellent à un cessez-le-feu humanitaire et à la reprise du dialogue entre Israéliens et Palestiniens

En savoir plus




Coup de projecteur