Soudan du Sud : l'ONU appelle à un accès humanitaire sans entraves pour éviter une catastrophe

File d’attente pour une distribution alimentaire de l’ONU à Malakal dans l’État du Haut-Nil au Soudan du Sud. Photo: Jacob Zocherman/IRIN

25 juillet 2014 – Le Programme alimentaire mondial (PAM) a exprimé vendredi sa préoccupation concernant le risque de famine au Soudan du Sud. Le PAM a souligné que pour éviter une catastrophe, il faut impérativement assurer l'accès aux personnes qui ont besoin d'aide et que les ressources financières nécessaires soient disponibles.

Le PAM est actuellement confronté à un manque de financement qui l'empêche d'assurer les secours au cours des prochains mois. Il a besoin de 143 millions de dollars pour fournir une aide alimentaire à des millions de personnes jusqu'à la fin août.

De sont côté, le Bureau de la coordination des affaires humanitaires (OCHA) a indiqué que près de 1,1 million de personnes au Soudan du Sud sont confrontées à des besoins alimentaires urgents associés à des niveaux exceptionnels de malnutrition et à un taux élevé de mortalité.

La situation est particulièrement préoccupante pour les personnes déplacées ou d'autres qui ont été touchées par le conflit et qui n'ont pas été, cette année, en mesure d'assurer les semences.


News Tracker: autres dépêches sur la question

Ban Ki-moon nomme la Danoise Ellen Margrethe Løj en tant que Représentante spéciale au Soudan du Sud

En savoir plus





Coup de projecteur