Le Secrétaire général salue le courage et la détermination du personnel de l'ONU à Gaza

Les membres du personnel de l’UNRWA à Gaza parlent avec le Secrétaire général Ban Ki-moon par skype. Photo ONU/Shareef Sarhan

25 juillet 2014 – Le Secrétaire général des Nations Unies, Ban Ki-moon, qui est actuellement au Caire, en Égypte, est intervenu vendredi par visioconférence, devant les membres du personnel de l'Office de secours et de travaux des Nations Unies pour les réfugiés de Palestine dans le Proche-Orient (UNRWA) qui se trouvent à Gaza.

M. Ban leur a fait part de sa profonde appréciation et les a remerciés pour le travail courageux qu'ils effectuent. Le personnel de l'UNRWA a informé le Secrétaire général des efforts déployés pour améliorer la situation humanitaire à Gaza et des défis qu'ils doivent affronter au quotidien.

Hier soir, Ban Ki-moon est intervenu devant la presse suite à une réunion avec le Secrétaire d'État des États-Unis, M. John Kerry. Il a dit aux Israéliens et aux Palestiniens qu'ils doivent cesser les combats et entamer un dialogue.

Une équipe de l'UNRWA, qui comptait aussi de experts internationaux en armes, s'est rendu à l'école de Beit Hanoun, à Gaza, qui a été la cible d'une attaque jeudi qui a fait de nombreux morts et blessés. L'objectif de cette visite était d'évaluer les lieux suite à l'incident.

La mission a dû être interrompue et l'équipe contrainte de quitter la zone suite à l'irruption de coups de feu aux alentours de l'école. L'UNRWA regrette de n'avoir pas pu achever cette première évaluation. Il retournera sur les lieux dès que la situation le permettra. L'UNRWA réitère son appel pour une enquête immédiate et complète.

Par ailleurs, l'Envoyé spécial de l'ONU pour l'éducation mondiale, Gordon Brown, a affirmé que l'attaque à la bombe contre une école de l'UNRWA à Gaza et la mort d'enfants innocents seront considérée comme un outrage international. Il a indiqué que les écoles ne doivent jamais devenir des théâtres de guerre mais doivent être, au contraire, des lieux sûrs pour les garçons et les filles.

De son côté la Directrice générale de l'Organisation des Nations Unies pour l'éducation, la science et la culture (UNESCO), Irina Bokova, a déploré le meurtre de Khaled Reyadh Hamad, un caméraman palestinien tué dans le quartier Shijaiyah à Gaza le 20 juillet.

« Je condamne le meurtre de Khaled Reyadh Hamad », a déclaré la Directrice générale dans un communiqué de presse. « Il est essentiel que tout le monde reconnaisse le statut civil des journalistes. Ces derniers doivent être en mesure d'accomplir leur travail et nous informer des événements se déroulant sur le terrain. Conformément aux accords internationaux, les journalistes doivent être protégés, y compris lorsqu'ils sont en reportage ».


News Tracker: autres dépêches sur la question

Gaza : le Secrétaire général condamne l'attaque meurtrière contre une école de l'UNRWA

En savoir plus





Coup de projecteur