Ban appelle à l'avènement d'un Iraq sûr, inclusif et paisible lors de sa visite dans le pays

Le Secrétaire général Ban Ki-moon avec le Premier ministre de la République d’Iraq, Nouri al-Maliki en juillet 2014. Photo: ONU/Eskinder Debebe

24 juillet 2014 – Lors d'une visite jeudi à Bagdad, en Iraq, dans le cadre de sa mission au Moyen-Orient, le Secrétaire général des Nations Unies, Ban Ki-moon, a réaffirmé jeudi son engagement à soutenir les efforts visant à surmonter les divisions en Iraq et construire un pays sûr, prospère et pacifique pour tous.

« L'Iraq est confronté à une menace existentielle, mais elle peut être surmontée par la formation d'un gouvernement inclusif - un gouvernement capable de répondre aux préoccupations de toutes les communautés, dont la sécurité, les problèmes politiques, sociaux et économiques », a déclaré M. Ban lors d'une conférence de presse suite à sa réunion avec le Premier ministre iraquien Nouri al-Maliki.

« Le gouvernement doit représenter l'ensemble des Iraquiens, indépendamment de leur origine », a-t-il souligné.

M. Ban et le Premier ministre iraquien ont discuté de la crise actuelle, le processus de formation du gouvernement, les relations entre le gouvernement iraquien et le gouvernement régional du Kurdistan, et les relations entre l'Iraq et le Koweït.

La visite de M. Ban en Iraq est sa sixième en tant que Secrétaire général et elle a lieu à un moment « difficile ». L'organisation terroriste l'État islamique en Iraq et au Levant (EIIL) a pris le contrôle de plus d'un tiers du territoire du pays, déclenchant une vague d'attentats qui fait des milliers de morts et déplacé plus de 1,2 million de personnes.

Le chef de l'ONU a fermement condamné la persécution « systématique et méprisable » des minorités dans les zones contrôlées par l'EIIL et les groupes armés associés, ajoutant que toutes attaques systématiques qui ciblent la population civile peuvent constituer des crimes contre l'humanité.

« En ce moment difficile, il est important que l'ensemble des dirigeants s'engagent pleinement dans un dialogue constructif pour réussir à lutter contre le terrorisme, renforcer les processus et les institutions politiques démocratiques, respecter l'état de droit et les normes des droits de l'homme, et de promouvoir un développement inclusif », a souligné M. Ban.

S'exprimant plus tard dans la journée à Najaf, après une rencontre avec le Grand Ayatollah Al-Sistani, M. Ban s'est félicité de l'appel du chef religieux à tous les citoyens de faire preuve de retenue, de renforcer les liens entre les communautés et d'éviter toute forme de comportement qui peuvent nuire à l'unité du pays.

M. Ban a également félicité Fouad Massoum pour son élection en tant que nouveau Président du pays, et a appelé à la formation d'un nouveau gouvernement au plus vite conformément au calendrier établi par la Constitution.


News Tracker: autres dépêches sur la question

Iraq : l'EIIL une « menace complexe » pour le pays et la région selon l'ONU

En savoir plus





Coup de projecteur