Libye : Ban souligne la nécessité de relancer le dialogue politique pour mettre fin à la violence

Le Secrétaire général des Nations Unies, Ban Ki-moon. Photo: ONU

14 juillet 2014 – Le Secrétaire général des Nations Unies, Ban Ki moon, a exprimé lundi sa préoccupation concernant par l'augmentation considérable de la violence en Libye, et en particulier dans la capitale Tripoli et le lourd tribut que paie la population civile.

« M. Ban a appelé toutes les parties à s'abstenir de toute violence pour atteindre les objectifs politiques », a indiqué le porte-parole du Secrétaire général dans un communiqué de presse.

Le chef de l'ONU a estimé que ces actions violentes sapent les sacrifices des Libyens pendant la révolution afin de créer un État fondé sur le droit.

« Le Secrétaire général réitère l'urgente nécessité d'un dialogue entre tous les acteurs libyens pour s'entendre sur une solution pacifique pour le processus de transition politique », a déclaré le porte-parole.


News Tracker: autres dépêches sur la question

Libye : le Conseil de sécurité appelle à garantir des élections paisibles le 25 juin

En savoir plus






Coup de projecteur