Syrie : l'UNRWA réitère son appel pour la reprise de l'aide humanitaire aux civils assiégés du camp de Yarmouk

7 juillet 2014 – L'Office de secours et de travaux des Nations Unies pour les réfugiés de Palestine dans le Proche-Orient (UNRWA) a exprimé dimanche sa préoccupation concernant la situation humanitaire dans le camp de réfugiés palestiniens de Yarmouk à Damas, en Syrie, en précisant qu'aucune aide n'a pu parvenir aux civils dans ce camp depuis plus d'un mois.

« La dernière distribution de denrées alimentaires aux civils de Yarmouk remonte au 23 mai, la dernière distribution de fournitures hygiéniques a eu lieu le 7 juin », a expliqué le porte-parole de l'UNRWA, Chris Gunness, dans un communiqué de presse.

« Cette longue interruption de la fourniture d'aide alimentaire est une inquiétude majeure pour l'UNRWA et cela augmente le risque de famine pour les civils de Yarmouk », a-t-il ajouté en soulignant que l'agence onusienne a tenté d'accéder aux 18.000 civils qui vivent dans ce quartier depuis le 21 juin, où une trêve aurait été conclue entre les forces du gouvernement et des groupes armés.

Le porte-parole de l'UNRWA a expliqué que les résidents civils de Yarmouk continuent de faire face à des conditions humanitaires difficiles. « L'UNRWA cherche à reprendre la distribution d'aide au plus vite dans le camp de Yarmouk et nous appelons les parties prenantes à respecter l'accord du 21 juin afin de faciliter la reprise de l'aide humanitaire ».

Si l'UNRWA est prête à reprendre immédiatement son intervention humanitaire à Yarmouk, M. Gunness a rappelé que l'agence attend et que « les jours sont devenus des semaines qui sont devenus des mois. Nous avons été réduits à des témoins sans voix de la catastrophe humanitaire à Yarmouk ».


News Tracker: autres dépêches sur la question

Syrie : l’UNRWA inquiet pour le camp de Yarmouk après un mois sans accès humanitaire

En savoir plus





Coup de projecteur