OMS : l'Afrique de l'Ouest se met d'accord sur des mesures pour riposter à Ebola

Des experts du Laboratoire mobile de l’Union européenne participent à des tests sur des échantillons du virus Ebola en Guinée, en avril 2014. Photo OMS/S. Hugonnet

3 juillet 2014 – A l'issue d'une réunion de deux jours à Accra, au Ghana, les Ministres de la santé de pays d'Afrique de l'Ouest se sont mis d'accord jeudi sur une série d'actions prioritaires pour riposter à la propagation de la maladie à virus Ebola, a indiqué l'Organisation mondiale de la santé (OMS).

L'ampleur de l'épidémie actuelle est sans précédent. Au total, plus de 750 cas ont été notifiés, pour 455 décès, dans les trois pays de la région touchés, la Guinée, le Sierra Leone et le Libéria depuis mars 2014.

Dans un communiqué publié à l'issue de la réunion, les Ministres ont convenu que la situation actuelle constituait une menace grave pour tous les pays de la région et au-delà et ont appelé à une action immédiate. Ils ont exprimé leur préoccupation sur l'impact social et économique négatif de l'épidémie et souligné le besoin d'actions coordonnées par toutes les parties prenantes, la nécessité d'un leadership national, d'un renforcement de la collaboration transfrontalière et de la participation des communautés à la riposte.

S'exprimant lors de la séance de clôture, le Directeur régional de l'OMS pour l'Afrique, le Dr. Luis Sambo, a félicité les ministres pour avoir adopté une stratégie inter-pays pour lutter contre cette épidémie. « Il est temps de prendre des mesures concrètes pour mettre fin à la souffrance et la mort causée par la maladie à virus Ebola et empêcher sa propagation. »

En dépit des efforts déployés pour lutter contre l'épidémie, les ministres ont estimé qu'il y avait un certain nombre de lacunes et de défis à relever en matière de coordination, de financement, de communication, de collaboration transfrontalière, de logistique, de contrôle des infections, de participation des communautés et de recherche.

L'OMS mettra en place un centre de contrôle régional en Guinée qui agira comme plate-forme de coordination pour consolider et harmoniser le soutien technique aux pays d'Afrique de l'Ouest par les principaux partenaires; et pour aider à la mobilisation des ressources. Les délégués ont également souligné qu'il était important que l'OMS mène l'effort international visant à promouvoir la recherche sur les maladies à virus Ebola et sur d'autres fièvres hémorragiques.


News Tracker: autres dépêches sur la question

Afrique de l'Ouest : réunion ministérielle au Ghana pour discuter de la riposte à Ebola - OMS

En savoir plus





Coup de projecteur


Aucun résultat
Aucun résultat