Le HCR assiste plus de 75.000 réfugiés pakistanais en Afghanistan

Des civils quittent la région du Waziristan au Pakistan. Photo: IRIN/Umar Farooq

3 juillet 2014 – Le Haut-Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) a exprimé mercredi sa préoccupation concernant la situation dans la région du Waziristan dans le nord du Pakistan, où des combats ont contraint plus de 75.000 personnes à fuir leurs foyers pour chercher un refuge en Afghanistan. Les réfugiés ont dû fuir dans la précipitation et n'ont pas pu emporter beaucoup d'affaires.

Le HCR, le Programme alimentaire mondial (PAM), l'Organisation mondiale de la santé (OMS) et d'autres partenaires travaillent ensemble pour coordonner les efforts humanitaires et fournir une assistance, dont des tentes et d'autres articles de première nécessité, aux plus vulnérables.

« Il y a un manque de sanitaires, d'eau potable et de soins médicaux, et bien que les communautés locales aient généreusement accueilli les déplacés, le manque de ressources devient critique », a expliqué le HCR dans un communiqué de presse publié mercredi.

L'agence a souligné que l'aide humanitaire est nécessaire et urgente pour soutenir les communautés d'accueil dans les deux provinces de Khost et de Paktika, en Afghanistan, afin qu'elles puissent continuer à aider les familles réfugiées.

Le Représentant du HCR en Afghanistan, Bo Schack, et le Coordonnateur humanitaire de l'ONU en Afghanistan, Mark Bowden, ont visité la province de Khost avec des fonctionnaires du gouvernement afghan pour évaluer la situation de milliers de réfugiés pakistanais.

Depuis la mi-juin, plusieurs agences onusiennes et leurs partenaires humanitaires ont fourni des denrées alimentaires, ont vacciné des milliers d'enfants contre la polio et la rougeole et ont pré-positionné des médicaments pour 10.000 patients.

« Les agences opérant sur le terrain dans les provinces de Khost et Paktika lancent un appel aux bailleurs de fonds pour qu'ils soutiennent les opérations de secours », a souligné le HCR en précisant qu'il y avait besoin de près de 20 millions de dollars au cours des six prochains mois pour financer l'intervention humanitaire.

En plus des Pakistanais qui sont réfugiés en Afghanistan, le gouvernement pakistanais estime que les récents combats dans le Waziristan ont déplacé près de 470.000 personnes à l'intérieur du pays.


News Tracker: autres dépêches sur la question

Pakistan : plus de 400.000 personnes déplacées dans la région du Nord-Waziristan

En savoir plus





Coup de projecteur