Meurtre d'un adolescent palestinien à Jérusalem : le Conseil de sécurité appelle au calme

Une rue animée de Jérusalem-Est. Photo IRIN/Shabtai Gold

3 juillet 2014 – Le Conseil de sécurité des Nations Unies a exprimé sa profonde tristesse et a condamné dans les termes les plus forts l'enlèvement et le meurtre d'un adolescent palestinien de Jérusalem-Est le 2 juillet.

Dans une déclaration à la presse publiée mercredi soir, les membres du Conseil « ont présenté leurs condoléances et leur sympathie à la famille de la victime de cet acte odieux et au peuple palestinien. »

« Les membres du Conseil de sécurité ont souligné la nécessité de traduire les auteurs de cet acte méprisable devant la justice. Les membres ont aussi appelé au calme immédiat », ajoute la déclaration à la presse.

Le Secrétaire général des Nations Unies, Ban Ki-moon, a condamné mercredi le meurtre de cet adolescent palestinien. Ce meurtre est intervenu deux jours après la découverte des cadavres de trois adolescents israéliens qui avaient été enlevés le 12 juin en Cisjordanie.

Le Fonds des Nations Unies pour l'enfance (UNICEF) a également condamné l'ensemble de ces meurtres « car il s'agit de crimes horribles mais aussi parce que rien ne pourrait plus dommageable aux espoirs de paix dans la région. »

« Tuer des enfants et la violence délibérée contre eux sont des crimes impardonnables pour lesquels les auteurs doivent rendre des comptes », ajoute l'UNICEF dans un communiqué de presse.


News Tracker: autres dépêches sur la question

Le Secrétaire général condamne le meurtre d'un adolescent palestinien à Jérusalem

En savoir plus





Coup de projecteur