L'Envoyée spéciale de l'ONU pour le Sahel conclut sa première visite officielle au Mali

L’Envoyée spéciale pour le Sahel, Hiroute Guebre Sellassie, devant le Conseil de sécurité. Photo ONU/Devra Berkowitz

2 juillet 2014 – Dans le cadre de sa première tournée dans la région du Sahel, l'Envoyée spéciale du Secrétaire général des Nations Unies pour le Sahel, Hiroute Guebre Sellassie, a conclu mercredi sa première visite au Mali.

Mme Guebre Selassie qui a pris ses fonctions d'Envoyée Spéciale pour le Sahel le mois de mai dernier, s'est entretenue avec le Président du Mali, Ibrahim Boubacar Keita, sur le rôle important que joue le Mali en tant qu'Etat président de la Plateforme de coordination ministérielle des stratégies pour le Sahel, et sur la situation générale qui prévaut dans la région du Sahel.

L'Envoyée spéciale a insisté sur l'engagement des Nations Unies à continuer à travailler avec les pays de la région et les partenaires, afin d'accélérer le lancement de projets dans le cadre de la Stratégie intégrée des Nations Unies.

Les deux responsables ont aussi discuté de la situation politique et sécuritaire dans la région du Sahel et les efforts nécessaires de la communauté internationale pour réduire la menace terroriste qui touche le Sahel et les régions avoisinantes.

À cet égard, l'Envoyée spéciale a rappelé la nécessité de coordonner toutes les initiatives existantes au Sahel pour mieux et rapidement répondre aux besoins divers de la région.

Durant sa visite, Mme Guebre Sellassie a également eu des entretiens avec le Premier Ministre du Mali, Moussa Mara, et avec plusieurs ministres ainsi qu'avec d'autres responsables maliens et ceux du système des Nations Unies.

L'Envoyée spéciale devait se rendre mercredi au Niger où elle aura une série d'entretiens avec les autorités du pays.


News Tracker: autres dépêches sur la question

Sahel : l'envoyée de l'ONU inquiète de la détérioration de la situation sécuritaire

En savoir plus





Coup de projecteur