Le Secrétaire général condamne le meurtre d'un adolescent palestinien à Jérusalem

Des enfants palestiniens à Jérusalem-Est. Photo UNRWA

2 juillet 2014 – Le Secrétaire général des Nations Unies, Ban Ki-moon, a condamné mercredi le meurtre d'un adolescent palestinien à Jérusalem, deux jours après la découverte des cadavres de trois adolescents israéliens qui avaient été enlevés le 12 juin en Cisjordanie.

M. Ban a appelé « à traduire rapidement en justice les auteurs de cet acte méprisable », a dit son porte-parole dans une déclaration à la presse. « Il présente ses plus sincères condoléances à la famille de la victime. »

« Le Secrétaire général réitère son appel à toutes les parties de garantir que les tensions ne s'aggravent pas davantage, entraînant davantage de pertes en vies humaines », a-t-il ajouté.

Le Coordonnateur des Nations Unies pour le processus de paix au Moyen-Orient, Robert Serry, a aussi condamné plus tôt ce meurtre.

« Je condamne fermement le meurtre d'un garçon palestinien à Jérusalem. Je rappelle le message du Secrétaire général : il ne peut y avoir aucune justification pour le meurtre délibéré de civils, de n'importe quel civil », a dit M. Serry dans un communiqué de presse.

« Les auteurs de tels actes odieux doivent être traduits en justice. Je demande à toutes les parties de faire tout leur possible pour ne pas exacerber une atmosphère déjà tendue. Nos pensées vont à la famille endeuillée", a-t-il ajouté.

Selon la presse, le jeune Palestinien de 17 ans a été enlevé à Jérusalem-Est et son corps a été découvert plusieurs heures après portant des marques de violences dans la partie ouest de la ville. La radio militaire israélienne a parlé d'« un acte de vengeance présumé ».

De son côté, l'Office de secours et de travaux des Nations Unies pour les réfugiés de Palestine dans le Proche-Orient (UNRWA) a exprimé mercredi sa préoccupation concernant l'augmentation de la violence dans le Territoire palestinien occupé.

« Nous exhortons toutes les parties à un maximum de retenue pour empêcher que la situation ne se détériore davantage », a dit le porte-parole de l'UNRWA, Chris Gunness.


News Tracker: autres dépêches sur la question

L'ONU appelle Israéliens et Palestiniens à la retenue après la mort des trois adolescents enlevés

En savoir plus





Coup de projecteur