Le Secrétaire général condamne le meurtre des trois adolescents israéliens enlevés

Le Secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon. Photo: ONU/Rick Bajornas

30 juin 2014 – Le Secrétaire général des Nations Unies, Ban Ki-moon, a condamné lundi dans les termes les plus forts le meurtre des trois adolescents israéliens enlevés le 12 juin en Cisjordanie.

« Rien ne peut justifier le meurtre délibéré de civils. Il espère que les autorités israéliennes et palestiniennes travailleront ensemble pour traduire rapidement en justice les auteurs de ces meurtres, et il présente sa plus profonde sympathie aux familles des victimes », a dit le porte-parole du Secrétaire général dans une déclaration à la presse.

« Le Secrétaire général pense que cet acte odieux par les ennemis de la paix vise à accroître davantage les divisions et la méfiance et à élargir le conflit. Il ne faut pas le laisser réussir. Il appelle toutes les parties à respecter leurs obligations en vertu du droit international et à s'abstenir de toute action qui pourrait aggraver encore cette situation très tendue », a-t-il ajouté.

Selon la presse, les forces de sécurité israéliennes ont retrouvé les cadavres des adolescents près de Halhoul, à une dizaine de minutes de la route où ils avaient été vus pour la dernière fois.

Le Secrétaire général des Nations Unies, Ban Ki-moon, avait rencontré dimanche au siège des Nations Unies à New York le Président d'Israël, Shimon Peres, à qui il avait alors réitéré la solidarité des Nations Unies dans l'affaire des trois adolescents israéliens enlevés.


News Tracker: autres dépêches sur la question

Ban Ki-moon rencontre le Président d'Israël Shimon Peres à New York

En savoir plus






Coup de projecteur