Syrie : l’UNRWA inquiet pour le camp de Yarmouk après un mois sans accès humanitaire

Un enfant dans le camp de Yarmouk, à Damas, en Syrie. Photo UNRWA archives/Rami Al-Sayyed

30 juin 2014 – L’Office de secours et de travaux des Nations Unies pour les réfugiés de Palestine dans le Proche-Orient (UNRWA) a exprimé lundi sa préoccupation concernant la situation humanitaire dans le camp de réfugiés palestiniens de Yarmouk à Damas, en Syrie, en précisant qu’aucune aide n’a pu parvenir aux civils dans ce camp depuis un mois.

« Suite à des informations qui font état d’un accord conclu entre les autorités syriennes et des groupes d’opposition armés à l’intérieur de Yarmouk, l’UNRWA cherche à reprendre et élargir rapidement les activités humanitaires dans le camp où la situation est critique pour les 18.000 résidents civils », a déclaré le porte-parole de l’agence onusienne, Chris Gunness, dans un communiqué de presse.

« L’UNRWA est prête à mettre en œuvre rapidement une action humanitaire pour répondre aux besoins immédiats des civils de Yarmouk ainsi que leurs besoins à plus long terme », a-t-il ajouté.

L’agence onusienne spécialisée pour les réfugiés de Palestine continue de demander un accès humanitaire continu et sans entraves au camp de Yarmouk afin d’assurer la protection des résidents civils syriens et palestiniens.


News Tracker: autres dépêches sur la question

Syrie : l'ONU réclame un accès humanitaire plus facile face à des besoins croissants

En savoir plus






Coup de projecteur