A Nairobi, le chef de l'ONU 'adopte' un lionceau pour soutenir la lutte contre le trafic de la faune sauvage

29 juin 2014 – Le Secrétaire général des Nations Unies, Ban Ki-moon, a adopté samedi à Nairobi, au Kenya, un lionceau pour marquer son soutien à la lutte contre le trafic des animaux sauvages.

« J'ai adopté ce lionceau avec l'espoir que tous les êtres humains et les animaux puissent vivre en paix et en harmonie », a dit M. Ban à des journalistes à Nairobi. « Les êtres humains devraient apprendre à vivre harmonieusement avec la nature. »

M. Ban a également dit qu'il adoptait ce lionceau âgé de six mois et dont le nom en kiswahili Tumaini veut dire 'espoir', pour montrer sa solidarité envers les efforts du peuple kenyan en matière de préservation de la nature.

« La criminalité visant la faune sauvage n'est pas seulement une menace contre les animaux », a dit M. Ban. « Avec ses liens avec le crime organisé et même des groupes insurgés, il s'agit d'un grand problème de sécurité ».

« Les routes utilisées pour le trafic de la faune sauvage et du bois à travers les pays et les continents sont souvent utilisées pour faire passer illégalement des armes, de la drogue et des êtres humains », a-t-il ajouté.


News Tracker: autres dépêches sur la question

A Nairobi, Ban salue l'inauguration de la nouvelle Assemblée de l'ONU pour l'environnement

En savoir plus





Coup de projecteur