A Doha, le Comité du patrimoine mondial examine l'inscription de nouveaux sites

Le site archéologique de Pompéi. Photo: UNESCO/J. Frias Velatti/Juan Frias Velatti

16 juin 2014 – A Doha, au Qatar, le Comité du patrimoine mondial a débuté ce weekend ses travaux, qui dureront jusqu'au 25 juin et au cours desquels il examinera les propositions d'inscription de 36 sites sur la Liste du patrimoine mondial ainsi que l'état de conservation d'une centaine de sites déjà inscrits sur la Liste.

A l'ouverture de la session, le Premier ministre du Qatar, Abdullah bin Nasser bin Khalifa Al Thani, a annoncé un don d'un montant de 10 millions alloués à un nouveau fonds destiné à protéger les sites du patrimoine mondial affectés par les conflits ou les catastrophes naturelles.

De son côté, la Sheikha Al Mayassa Bint Hamad Bin Khalifa Al Thani, qui préside le Comité du patrimoine mondial, a souligné les nombreuses menaces qui pèsent sur le patrimoine mondial aujourd'hui et a appelé « tous les Etats de la grande famille du Patrimoine mondial » à soutenir l'initiative du Qatar « en contribuant à ce nouveau fonds ».

« Cette année, nous sommes près d'atteindre les 1000 sites inscrits sur la Liste », a déclaré la Sheikha Al Mayassa. « Cela montre le succès de la Convention du patrimoine mondial. Mais cela souligne également le plein engagement de la communauté internationale en faveur du principe qui est au cœur de la Convention : une responsabilité partagée pour le patrimoine de l'humanité de valeur universelle exceptionnelle ».

Les sites qui seront examinés sont les suivants :

Biens naturels : Forêt Bialowieza [Extension et nouvelle proposition de « Forêt Belovezhskaya Pushcha/Bialowieza », Bélarus/Pologne] (Bélarus/Pologne), Delta de l'Okavango (Botswana), Karst de Chine du Sud (Phase II) [Extension du « Karst de Chine du Sud »] (Chine), Stevns Klint (Danemark), La mer des Wadden [Extension de « La Mer des Wadden, Allemagne/Pays-Bas] (Danemark, Allemagne), Ensemble tectono-volcanique de la Chaîne des Puys et de la faille de Limagne (France), Parc national du Grand Himalaya (Inde), Sanctuaire de faune et de flore sauvages de la chaîne du mont Hamiguitan (Philippines).

Biens mixtes naturels et culturels : Ancienne cité maya et forêts tropicales protégées de Calakmul, Campeche [extension et nouvelle proposition d'inscription de l' « ancienne cité maya de Calakmul, Campeche »] (Mexique), Complexe paysager de Trang An (Viet Nam).

Biens culturels : Westwerk carolingien et civitas de Corvey (Allemagne), Ville historique de Djeddah, la porte de La Mecque (Arabie saoudite) ; Qhapaq Ñan, réseau de routes andin (Argentine, Bolivie, Chili, Colombie, Equateur, Pérou) ; Le Grand Canal (Chine) ; Routes de la soie : section initiale des routes de la soie, le réseau de routes du corridor de Tian-shan (Chine/Kazakhstan/Kirghizstan), Etablissements de chefferies précolombiennes avec des sphères mégalithiques du Diquís (Costa Rica), Khor Dubaï (crique de Dubaï) (Emirats arabes unis), Tertres monumentaux de Poverty Point (Etats-Unis), L'ensemble historique et archéologique de Bolgar (Fédération de Russie), Grotte ornée du Pont d'Arc, dite grotte Chauvet-Pont d'Arc, Ardèche (France), Paysage culturel tallensi de Tongo-Tengzuk (Ghana), Rani-ki-Vav (le puits à degrés de la Reine) à Patan, Gujarat (Inde), Shahr-i Sokhta (République islamique d'Iran), Citadelle d'Erbil (Iraq), Les grottes de Maresha et de Bet-Guvrin en basse Judée, un microcosme du pays des grottes (Israël), Le paysage viticole du Piémont : Langhe-Roero et Monferrato (Italie), Filature de soie de Tomioka et sites associés (Japon), Paysage culturel du mont Mulanje (Malawi), Anciennes cités pyu (Myanmar), Usine Van Nelle (Pays-Bas), Namhansanseong (République de Corée), Routes de la soie : corridor de Pendjikent-Samarkand-Poykent (Tadjikistan/Ouzbékistan), Bursa et Cumalikizik : la naissance de l'Empire ottoman (Turquie), Pergame et son paysage culturel à multiples strates (Turquie), Paysage culturel barotse (Zambie).

La proposition d'inscription du site suivant : Palestine : pays d'olives et de vignes-Paysage culturel du sud de Jérusalem, Battir sera traitée en urgence par le Comité. Cette procédure s'applique aux sites faisant face à des menaces graves.

Une série d'événements parallèles aura lieu au cours de cette session, notamment une table-ronde des ministres africains sur le Patrimoine mondial en Afrique. Un autre événement sera consacré aux partenariats du Patrimoine mondial qui concernent des projets de préservation réussis, soutenus par des entreprises privées et des fondations.

Au cours de la session, les membres du Comité présenteront les conclusions et les recommandations du Forum des jeunes sur le patrimoine mondial qui se tiendra du 4 au 15 juin.


News Tracker: autres dépêches sur la question

Treize nouveaux sites ajoutés au Réseau mondial des réserves de biosphère de l'UNESCO

En savoir plus






Coup de projecteur