Myanmar : l'ONU appelle à assurer l'accès sans entraves aux agences humanitaires

Des enfants déplacés dans l’Etat de Rakhine, au Myanmar. Photo: HCR/S. Kelly

13 juin 2014 – À l'issue d'une mission au Myanmar, la Sous-Secrétaire générale des Nations Unies aux affaires humanitaires, Kyung-wha Kang, a souligné vendredi qu'il est nécessaire d'assurer l'accès des travailleurs humanitaires aux personnes qui ont besoin d'aide, particulièrement dans les États de Rakhine et de Kachin.

« Au cours de ma mission, j'ai vu les défis considérables que doivent surmonter les travailleurs humanitaires pour acheminer l'aide aux près de 421.000 personnes qui en ont besoin au Myanmar », a déclaré Mme Kang dans un communiqué de presse.

« Malgré des progrès considérables dans le programme de réformes au Myanmar au cours des dernières années, les conditions humanitaires ont détérioré dans les régions où les besoins sont les plus grands, mais où l'accès continue de poser problème », a-t-elle ajouté.

Dans l'État de Rahkine, Mme Kang s'est rendue dans des camps de déplacés à Sittwe et Pauktaw et dans des villages affectés par la violence intercommunautaire. Depuis les attaques contre les bureaux de l'ONU de Sittwe les 26 et 27 mars, la distribution d'aide humanitaire a été considérablement réduite, malgré les efforts des organisations locales.

« La sécurité de notre personnel, aussi bien national qu'international, doit être garantie pour que l'ONU et les ONG puissent continuer de soutenir le gouvernement du Myanmar à répondre aux besoins humanitaires considérables à Rakhine », a souligné Mme Kang.

La Sous-Secrétaire générale s'est également rendu dans l'État de Kachin, où les populations sont affectées par le conflit qui oppose l'armée de l'indépendance de Kachin à l'armée du Myanmar depuis maintenant trois ans. Plus de 100.000 personnes ont été déplacées, dont près de la moitié dans des zones qui échappent au contrôle du gouvernement et ou l'accès aux agences humanitaires est limitée.


News Tracker: autres dépêches sur la question

Myanmar : un expert de l'ONU appelle à la poursuite du processus de démocratisation

En savoir plus






Coup de projecteur