RDC : l'UNESCO salue la suspension de la prospection pétrolière dans le Parc des Virunga

Le Parc national des Virunga en République démocratique du Congo. Photo UNESCO/Yvette Kaboza

12 juin 2014 – L'Organisation des Nations Unies pour l'éducation, la science et la culture (UNESCO) a salué jeudi l'annonce faite par l'entreprise SOCO International cette semaine de suspendre ses activités de prospection pétrolière dans le parc national des Virunga, un site de la République démocratique du Congo (RDC) inscrit sur la liste du patrimoine en péril.

Dans une déclaration conjointe avec le Fonds mondial pour la nature (WWF), la compagnie britannique s'engage à « ne pas entreprendre ou commander des forages exploratoires dans le Parc national des Virunga sauf si l'UNESCO et le gouvernement de la RDC jugent que ces activités ne sont pas incompatibles avec son statut de site du patrimoine mondial ».

SOCO a également annoncé que la compagnie ne mènerait aucune opération dans d'autres sites du patrimoine mondial et qu'elle s''assurerait que des opérations actuelles ou futures conduites dans les zones tampons adjacentes aux sites du patrimoine mondial ne compromettent pas la valeur universelle exceptionnelle qui a justifié l'inscription de ces sites sur la Liste.

La compagnie rejoint SHELL, TOTAL et le Conseil international des mines et métaux (ICMM) qui se sont engagés à ne pas entreprendre de prospections pétrolières ou ouvrir des exploitations minières dans des sites du patrimoine.

« Le Comité du patrimoine mondial a toujours été clair sur le fait que la prospection et l'exploitation pétrolière et minière sont incompatibles avec le statut de sites naturels du patrimoine mondial inscrits sur la Liste du patrimoine mondial », a déclaré le Directeur du Centre du patrimoine mondial de l'UNESCO, Kishore Rao.

« Il est encourageant de noter que cette position est de plus en plus acceptée par l'industrie pétrolière et minière et est également utilisée comme critère par plusieurs grandes banques d'investissement. Nous espérons que le gouvernement de la RDC donnera suite à cet engagement de la SOCCO et annulera tous les permis d'exploration accordés à l'intérieur du Parc national des Virunga, comme cela est également réclamé par le Comité du patrimoine mondial », a-t-il ajouté.

Le Parc national des Virunga présente une diversité d'écosystèmes immense, allant des sommets enneigés des Monts Ruwenzori et des volcans actifs du massif des Virunga aux marécages du Lac Edouard, aux forêts et à la savane. Il abrite une immense biodiversité qui comprend notamment le gorille des montagnes, mais aussi des okapis et des éléphants. Le site a été largement affecté au cours des dernières années par le conflit qui touche la RDC.


News Tracker: autres dépêches sur la question

RDC : l'UNESCO condamne une attaque contre le Directeur du Parc des Virunga

En savoir plus





Coup de projecteur