Mali : l'ONU condamne un attentat qui a tué quatre Casques bleus tchadiens

Des Casques bleus de la MINUSMA à Ménaka au Mali. Photo: MINUSMA

12 juin 2014 – Le Secrétaire général des Nations Unies, Ban Ki-moon, et le Conseil de sécurité ont condamné fermement un attentat à la voiture piégée contre un camp de la Mission des Nations Unies au Mali (MINUSMA) à Aguelhok, qui a tué quatre Casques bleus tchadiens et blessé six autres Casques bleus.

Des soldats des Forces armées du Mali auraient été également blessés dans cette attaque.

« Le Secrétaire général présente ses condoléances aux familles des victimes, ainsi qu'aux gouvernements et peuples du Tchad et du Mali. Il souhaite un prompt et complet rétablissement aux blessés », a dit son porte-parole dans une déclaration à la presse publiée mercredi soir.

« Cette attaque ne diminuera pas la détermination des Nations Unies à soutenir le peuple malien dans ses efforts vers la paix et la stabilité du Mali. Le Secrétaire général appelle tous les acteurs à ne pas se laisser décourager par les fauteurs de trouble qui, à travers leurs actes criminels, visent à empêcher l'instauration d'une paix durable au Mali », a-t-il ajouté.

Dans une déclaration à la presse, le Conseil de sécurité a également condamné cet attentat et présenté ses condoléances aux familles des Casques bleus tués, ainsi qu'aux gouvernements du Tchad et du Mali et à la MINUSMA.

« Les membres du Conseil de sécurité ont réitéré leur entier soutien à la MINUSMA et aux forces françaises qui la soutiennent », précise la déclaration à la presse. Ils ont appelé le gouvernement malien à mener rapidement une enquête sur cette attaque et à traduire les responsables devant la justice.


News Tracker: autres dépêches sur la question

Mali : l'ONU juge absolument nécessaire d'éviter davantage de violences à Kidal

En savoir plus





Coup de projecteur