L'ONU appelle au retour au calme à la frontière entre la RDC et le Rwanda

Le Représentant spécial du Secrétaire général pour la République démocratique du Congo (RDC), Martin Kobler. Photo: MONUSCO/Myriam Asmani

11 juin 2014 – Le chef de la Mission des Nations Unies en République démocratique du Congo (MONUSCO), Martin Kobler, s'est déclaré mercredi préoccupé par les affrontements qui ont eu lieu le même jour entre les forces armées congolaises et rwandaises dans la zone frontalière de Kibumba.

Le chef de la MONUSCO « appelle toutes les parties à apaiser les tensions et à éviter de nouvelles violences », souligne la Mission dans un communiqué de presse.

« J'appelle les deux côtés au calme et je les exhorte à prendre des mesures immédiates pour rétablir la sécurité dans la zone frontalière », a dit M. Kobler. « J'encourage aussi les deux parties à s'engager à nouveau à résoudre les questions de démarcation de frontières de manière pacifique. »

La MONUSCO a déclaré qu'elle continuait d'être prête à soutenir toute initiative pour restaurer la stabilité dans la zone.


News Tracker: autres dépêches sur la question

RDC : l'ONU aide à restaurer le calme au Sud-Kivu après des affrontements

En savoir plus





Coup de projecteur