Somalie : l'UNICEF et l'OMS préparent une campagne de vaccination contre la rougeole

Des enfants attendent une distribution de nourriture par l’UNICEF à Mogadiscio, en Somalie. Photo UNICEF/Kate Holt

10 juin 2014 – Le Fonds des Nations Unies pour l'enfance (UNICEF) a exprimé mardi sa préoccupation concernant une épidémie de rougeole en Somalie qui expose des milliers d'enfants à un risque de mort ou de séquelles permanentes s'ils ne sont pas vaccinés d'urgence.

En mars et avril, il y a eu plus de 1.350 cas suspectés de rougeole, soit quatre fois plus que le nombre de cas répertoriés à la même période l'année dernière. Plus de 1.000 cas suspects ont été répertoriés pour le seul mois de mai.

Par conséquent, les autorités sanitaires somaliennes ont lancé plusieurs campagnes locales de vaccination avec le soutien de l'UNICEF et de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) et des campagnes de plus grande envergure sont en préparation dans les zones les plus affectées de Bari, Nugaal, Mudug, Banadir, et dans le Juba inférieur en juin qui devraient atteindre un demi-million d'enfants âgés de moins de cinq ans.

« Il y a une forte prévalence d'enfants malnutris en Somalie », a affirmé la Représentante de l'UNICEF en Somalie, Sikander Khan, dans un communiqué de presse. « Les enfants malnutris sont plus vulnérables face aux maladies, et encourent des risques plus importants de mourir ou d'avoir des séquelles permanentes, telle que de perdre la vue ou l'ouïe à cause de la rougeole ».

Plus de vingt ans de conflits armés ont décimé le secteur de la santé en Somalie, et le pays est classé parmi les derniers au monde en ce qui concerne les indicateurs de santé et de nutrition. Près d'un enfant sur cinq meurt avant son cinquième anniversaire, et la rougeole est l'une des premières causes.

« Nous sommes très inquiets. Nous savons que le taux d'immunisation est extrêmement bas parmi les enfants somaliens et nous devons faire en sorte que le plus grand nombre soient vaccinés au plus vite », a souligné le Représentant de l'OMS en Somalie, Ghulam Popal.

Selon les estimations, moins d'un tiers des enfants somaliens de moins d'un an ont été vaccinés contre la rougeole en 2013. Dans certaines régions ce taux ne dépasse même pas 15%. Selon l'OMS, jusqu'à 10% des enfants affectés par la rougeole en Somalie pourraient mourir de complications liées à la maladie.


News Tracker: autres dépêches sur la question

Somalie : l'ONU met en garde contre une nouvelle crise humanitaire majeure

En savoir plus





Coup de projecteur