La MANUA appelle les Afghans à se mobiliser pour le deuxième tour de l'élection présidentielle

Le 5 avril, un bureau de vote à Kaboul, en Afghanistan. Photo MANUA/Fardin Waezi

10 juin 2014 – La Mission des Nations Unies en Afghanistan (MANUA) a appelé mardi toutes les parties prenantes de la société de ce pays à respecter leurs obligations face au peuple d'Afghanistan pour assurer le bon déroulement du deuxième tour des élections présidentielles le 14 juin.

« Le deuxième tour de l'élection présidentielle est un évènement sans précédent de l'histoire de la démocratie afghane », a souligné le Représentant spécial du Secrétaire général dans ce pays et chef de la MANUA, Jan Kubis, dans un communiqué de presse.

L'organisation du premier tour de l'élection, qui a eu lieu le 5 avril, fut meilleure que les précédentes élections mais il a néanmoins été marqué par certaines imperfections et faiblesses, selon la MANUA et les observateurs nationaux et internationaux. Il est donc nécessaire d'améliorer davantage le processus électoral pour rassurer les citoyens afghans que leurs votes compteront et qu'ils peuvent faire entendre leurs voix.

« Les élections sont un exercice à la fois technique et politique », a affirmé M. Kubis. « Les institutions électorales doivent retenir les leçons du premier tour et mettre en œuvre les recommandations pour rassurer les électeurs, pour améliorer la transparence, la gestion et la communication sur les résultats et les plaintes déposées ».

« Mais les amélioration techniques à elles seules ne pourront pas aboutir à de meilleures élections. Il faut également la volonté politique des candidats et des observateurs», a-t-il ajouté.

Lors d'une réunion avec le chef de la MANUA le 9 juin, les membres des commissions électorales se sont engagés à poursuivre les efforts pour améliorer le processus électoral y compris par le renforcement de la transparence et de la communication.

« J'appelle les Afghans à reproduire la performance extraordinaire du 5 avril. Ce serait un message sans appel de millions d'Afghans qu'ils ne se laissent pas intimider par des attaques contre le processus électoral et qu'ils sont déterminés à prendre le contrôle de leur destin et de fournir un mandat clair et légitime à leur prochain dirigeant », a indiqué M. Kubis.


News Tracker: autres dépêches sur la question

Afghanistan : l'ONU appelle les candidats et les autorités électorales à garantir la crédibilité du scrutin

En savoir plus





Coup de projecteur