Nigéria : l'envoyé de l'ONU Djinnit appelle à serrer les rangs pour obtenir la libération des lycéennes

Le Représentant spécial du Secrétaire général des Nations Unies pour l’Afrique de l’Ouest, Saïd Djinnit. Photo ONU

9 juin 2014 – A l'issue de sa deuxième visite au Nigéria en qualité de Haut Représentant de l'ONU pour ce pays, le Représentant spécial du Secrétaire général pour l'Afrique de l'Ouest, Saïd Djinnit, a exhorté les parties prenantes à serrer les rangs pour œuvrer à la libération des lycéennes enlevées par le groupe islamiste Boko Haram.

Durant sa visite, M. Djinnit a poursuivi ses consultations concernant l'enlèvement des lycéennes et les autres questions qui y sont liées avec les autorités gouvernementales, des personnalités importantes du Nigéria, y compris des anciens chefs d'Etat, les organisations de la société civile ainsi que les partenaires régionaux et internationaux, a indiqué le Bureau des Nations Unies pour l'Afrique de l'ouest (UNOWA) dans un communiqué de presse.

Le Représentant spécial a également présidé à la finalisation, avec l'Equipe-Pays des Nations Unies, du Paquet d'appui intégré que les Nations Unies ont élaboré en complément des efforts du Nigéria pour assurer la prochaine libération des lycéennes enlevées à Chibok et répondre aux autres questions qui y sont liées. L'Equipe-Pays des Nations Unies travaillera en étroite collaboration avec les autorités du Nigéria ainsi qu'avec les communautés affectées en vue de mettre en œuvre le Paquet d'appui intégré.

« Au cours de toutes ses rencontres avec les parties prenantes nationales, le Représentant spécial a souligné le rôle-pivot que le Nigéria a joué en matière de promotion de la paix et de la sécurité dans la région et a réaffirmé le soutien des Nations Unies à la stabilité de ce pays et à la consolidation de ses acquis démocratiques. Face la menace terroriste et à l'insécurité causée par les activités de Boko Haram, le Représentant spécial a appelé toutes les parties prenantes nationales à serrer les rangs pour agir ensemble en vue de relever ce défi à la Nation », a souligné le Bureau des Nations Unies.

M. Djinnit a réitéré la sympathie des Nations Unies à l'égard des lycéennes enlevées, leurs familles, les communautés affectées et le peuple et le gouvernement du Nigéria. Il a renouvelé l'engagement des Nations Unies à soutenir les efforts continus du gouvernement du Nigéria, avec l'assistance de ses partenaires, en vue de parvenir rapidement à une issue heureuse pour toutes les lycéennes enlevées.

Au cours de ses consultations avec les partenaires régionaux et internationaux, M. Djinnit a souligné l'importance de la coordination des efforts engagés par les Etats de la région avec l'appui des partenaires internationaux pour répondre à tous les aspects de la menace sécuritaire dans la zone du Lac Tchad.


News Tracker: autres dépêches sur la question

Nigéria : 50 jours après l'enlèvement des lycéennes, l’ONU déterminée à oeuvrer à leur libération

En savoir plus






Coup de projecteur