Afghanistan : l'ONU appelle les candidats et les autorités électorales à garantir la crédibilité du scrutin

Jan Kubis, le Représentant spécial du Secrétaire général de l’ONU en Afghanistan. Photo: Fardin Waezi

4 juin 2014 – Le Représentant spécial du Secrétaire général pour l'Afghanistan, Jan Kubis, a demandé mercredi aux organes chargés de gérer les élections et aux deux candidats en lice pour le second tour de l'élection présidentielle de s'acquitter de leurs responsabilités pour préserver la crédibilité de ce scrutin.

S'exprimant à Bruxelles lors d'une réunion de Ministres de la défense de pays contributeurs de la force internationale ISAF, M. Kubis a également appelé tous les États à continuer de soutenir l'Afghanistan.

Tout en reconnaissant un meilleur processus électoral lors du premier tour du scrutin présidentiel le 5 avril, le Représentant spécial a estimé que des améliorations devaient être réalisées par tous les acteurs concernés.

« Les deux candidats réclament à juste titre des améliorations », a déclaré M. Kubis. « Il est vital que les autorités électorales agissent de bonne foi et s'efforcent continuellement d'obtenir des améliorations techniques », a-t-il dit. « Je continue d'exhorter les organes de gestion des élections à être pleinement transparents concernant leur prise de décision et leur comportement. »

M. Kubis a réitéré la stricte neutralité de la Mission des Nations Unies en Afghanistan (MANUA) pour le second tour de cette élection présidentielle prévu le 14 juin et qui opposera les deux candidats arrivés en tête au premier tour, Abdullah Abdullah et Ashraf Ghani Ahmadzai.

Il a estimé nécessaire que les candidats affichent leurs qualités d'hommes d'Etat. « Je lance un appel à ces deux personnalités respectées pour qu'elles guident les actes et attitudes de leurs partisans, notamment en les appelant à éviter toute fraude et en s'engageant publiquement à respecter l'autorité des organes électoraux, » a déclaré M. Kubis.

En savoir plus






Coup de projecteur