Climat : le Secrétaire général salue l'annonce américaine de réduction des émissions

Photo: Lundrim Aliu /Banque mondiale

2 juin 2014 – Le Secrétaire général des Nations Unies, Ban Ki-moon, a salué lundi l'annonce par le Président des Etats-Unis, Barack Obama, de limiter les émissions de gaz à effet de serre par les centrales électriques américaines.

Le Secrétaire général estime qu'il s'agit « d'une avancée significative vers une réduction mondiale des gaz à effet de serre qui perturbent le climat, aggravent les conditions météorologiques extrêmes, et menacent la santé humaine, le développement et la croissance économique durables, » a dit son porte-parole dans une déclaration à la presse.

« Le Secrétaire général appelle tous les pays à accélérer leurs efforts pour réduire leurs émissions et renforcer l'adaptation et la résilience. Il appelle les dirigeants mondiaux à tirer parti de l'occasion unique fournie par le Sommet sur le climat qu'il accueillera en septembre pour venir avec des annonces et mesures courageuses qu'ils mettront en place au niveau national ainsi que dans le cadre multilatéral pour répondre au changement climatique », a-t-il ajouté.

Selon la presse, le Président américain Barack Obama a proposé un plan drastique afin de limiter les émissions de CO2 des centrales électriques, notamment celles qui fonctionnent au charbon. Le plan de réduction des émissions a été dévoilé par l'Agence américaine de protection de l'environnement (EPA) et prévoit un objectif de baisse de 30% des rejets d'ici 2030 par rapport à 2005.


News Tracker: autres dépêches sur la question

Climat : la FAO cherche à mobiliser la finance carbone au profit des éleveurs et pasteurs

En savoir plus






Coup de projecteur