Haïti : première réunion du Comité de haut niveau pour l'élimination du choléra

Projet pilote en Haiti pour installer des systèmes de filtres à eau et fournir une formation sur l’hygiène à Cité Soleil, à Port au Prince. Photo MINUSTAH/Logan Abassi

28 mai 2014 – Le Comité de haut niveau pour l'élimination du choléra en Haïti s'est réuni pour la première fois mardi à Port-au-Prince et a été l'occasion pour la Représentante spéciale du Secrétaire général dans ce pays, Sandra Honoré, de rappeler le soutien des Nations Unies aux efforts pour améliorer la santé publique.

Outre Mme Honoré, cette réunion a eu lieu en présence du Premier ministre haïtien, Laurent Salvador Lamothe, a indiqué la Mission des Nations Unies en Haïti (MINUSTAH) dans un communiqué de presse publié mercredi.

Ce Comité haut niveau a été créé par le Premier Ministre et le Secrétaire général des Nations Unies et réunit des représentants du gouvernement haïtien et du système des Nations Unies pour « veiller à ce qu'une stratégie soit appliquée aux fins de l'élimination du choléra en Haïti, et d'un accompagnement social et économique soit apporté aux communautés affectées par le choléra tout en tenant compte de manière spécifique des personnes affectées par le choléra ».

Lors de cette première réunion, le gouvernement d'Haïti et les Nations Unies ont fait le point sur les efforts actuels fournis dans le cadre de la lutte contre le choléra. Le Premier Ministre a rappelé que les efforts du gouvernement, des Nations Unies et des autres partenaires pour combattre le choléra produisent de bons résultats. Toutefois, malgré les progrès réalisés, le Premier Ministre a souligné que le choléra est encore une urgence.

Le Comité de haut niveau a discuté de sa méthode de travail, du lancement d'une campagne nationale d'assainissement et d'une campagne de communication sociale.

Sandra Honoré a souligné la détermination des Nations Unies de continuer à soutenir le gouvernement d'Haïti dans ses efforts d'amélioration de la santé publique et de l'accès à l'eau potable et à l'assainissement. Elle a noté le prochain lancement de la campagne d'assainissement total qui « permettra aux écoles et centres de santé des communautés ciblées de disposer d'infrastructures d'eau et d'assainissement adéquates ».


News Tracker: autres dépêches sur la question

Alors que la saison sèche s'achève, la situation s'améliore en Haïti sur le front du choléra

En savoir plus





Coup de projecteur