Belgique : le Secrétaire général choqué par la tuerie dans un musée juif à Bruxelles

Le Secrétaire général Ban Ki-moon (photo archives). Photo ONU/Jean-Marc Ferré

25 mai 2014 – Le Secrétaire général des Nations Unies, Ban Ki-moon, s'est dit choqué dimanche par la tuerie qui a eu lieu la veille au Musée juif de Bruxelles, en Belgique, qui a causé la mort de trois personnes, dont deux Israéliens et une Française.

« Le Secrétaire général note que, alors que l'enquête est en cours, le lieu de l'attaque indique une possible motivation antisémite derrière cette attaque », a dit son porte-parole dans une déclaration à la presse.

« Il réitère sa ferme condamnation de toutes les formes de racisme, de discrimination raciale, de xénophobie et d'intolérance et est persuadé que les autorités belges feront tout leur possible pour traduit l'auteur ou les auteurs de ce crime devant la justice rapidement », a-t-il ajouté.

Le Secrétaire général a présenté ses condoléances aux familles des victimes.

Selon la presse, un homme est entré samedi après-midi dans le musée et a tiré à plusieurs reprises avec une kalachnikov sortie d'un sac noir. L'attaque a fait trois morts, dont un couple de touristes israéliens originaire de Tel Aviv et d'une Française de 67 ans, employée comme bénévole au musée. Un jeune réceptionniste belge a été blessé.


News Tracker: autres dépêches sur la question

Journée dédiée à la mémoire des victimes de l'Holocauste : l'ONU appelle à la vigilance

En savoir plus






Coup de projecteur