Darfour : l'ONU condamne le meurtre d'un casque bleu rwandais

Des policiers de la MINUAD au Nord-Darfour. Photo Albert González Farran/MINUAD

24 mai 2014 – Le Secrétaire général des Nations Unies, Ban Ki-moon, et le Conseil de sécurité ont condamné samedi le meurtre d'un casque bleu à Kabkabiya, dans le Nord-Darfour, à la suite d'une tentative avortée de médiation entre deux groupes d'hommes armés, qui seraient des hommes de tribus arabe et fur.

« Trois autres casques bleus ont été blessés et reçoivent des traitements dans les locaux de la Mission de l'Union africaine et des Nations Unies au Darfour (MINUAD) », a indiqué le porte-parole du Secrétaire général dans une déclaration à la presse.

« Le Secrétaire général présente ses sincères condoléances à la famille du casque bleu tué et au gouvernement du Rwanda ainsi que ses vœux de prompt et complet rétablissement à ceux qui ont été blessés », a-t-il ajouté.

Le Conseil de sécurité des Nations Nations Unies a également condamné fermement le meurtre du casque bleu rwandais de la MINUAD et les blessures causées à trois autres casques bleus.

Dans une déclaration à la presse, les membres du Conseil ont présenté leurs condoléances aux familles du casque bleu tué, ainsi qu'au gouvernement du Rwanda et à la MINUAD. Ils ont appelé le gouvernement du Soudan à enquêter rapidement sur cet incident et à traduire les responsables en justice.


News Tracker: autres dépêches sur la question

Darfour : la MINUAD se félicite de la libération d'un Casque bleu enlevé en mars

En savoir plus





Coup de projecteur