L'économie mondiale devrait se renforcer modérément dans les deux ans à venir, selon l'ONU

Le chef de l’unité de surveillance de l’économie mondiale au sein de DESA, Pingfan Hong. Photo: ONU

21 mai 2014 – L'économie mondiale devrait se renforcer au cours des deux prochaines années, en dépit d'une dégradation des perspectives de croissance pour certaines économies en développement et en transition, selon un rapport des Nations Unies sur 'l'Etat de l'économie mondiale et ses perspectives' publié mercredi.

La croissance mondiale a été révisée légèrement à la baisse par rapport aux précédentes prévisions des Nations Unies. La croissance du produit mondial brut (PMB) est désormais estimée à 2,8% en 2014 et 3,2% en 2015, en hausse par rapport aux 2,2% en 2013.

Toutefois, ce rythme d'expansion est encore faible par rapport à la trajectoire de croissance qui prévalait avant la crise financière mondiale de 2008, note le Département des affaires économiques et sociales des Nations Unies (DESA).

« Plus de cinq ans après la crise financière, le monde continue à se débattre pour ramener le moteur économique mondial à se pleine capacité », a déclaré Pingfan Hong, le chef de l'unité de surveillance de l'économie mondiale au sein de DESA. « Par rapport aux tendances d'avant la crise, nous n'avons pas suffisamment poussé la production, le commerce et l'emploi à leurs pleins potentiels. »

Selon le rapport, l'économie mondiale est confrontée à une série de risques et d'incertitudes, qui incluent notamment les retombées internationales de l'ajustement actuel des politiques monétaires par les pays développés, mais aussi les vulnérabilités des économies des pays émergents, les fragilités qui subsistent dans la zone euro, les finances publiques qui ne sont pas viables à long terme pour beaucoup de pays développés, et les tensions géopolitiques.


News Tracker: autres dépêches sur la question

Plus de 450 millions de dollars d'investissements annoncés lors d'un forum de la coopération Sud-Sud

En savoir plus






Coup de projecteur