L'ONU rappelle que la diversité culturelle est une chance pour le développement durable

Le siège de l’UNESCO à Paris. Photo UNESCO/M. Ravassard

21 mai 2014 – A l'occasion de la Journée mondiale de la diversité culturelle pour le dialogue et le développement, le Président de l'Assemblée générale des Nations Unies, John Ashe, et la Directrice générale de l'Organisation des Nations Unies pour l'éducation, la science et la culture (UNESCO), Irina Bokova, ont rappelé que cette diversité était une chance pour la paix et le développement durable.

« J'encourage tout le monde à reconnaître l'importance de la diversité culturelle, à la fois comme un reflet de la richesse de l'humanité, et comme un élément essentiel à l'épanouissement des pays et des communautés à travers le monde », a dit M. Ashe dans un message pour cette Journée. Selon lui, la culture doit être reconnue comme tel dans le programme de développement post-2015.

« Le respect de la diversité culturelle est nécessaire pour traiter à la fois la dimension économique de la pauvreté et celle des droits de l'homme, et pour promouvoir une éducation de qualité, des villes et une urbanisation durables, des pratiques environnementales durables, et des sociétés inclusives », a-t-il ajouté.

Mme Bokova a rappelé pour sa part que la diversité culturelle est le patrimoine commun de l'humanité. « Elle est une source de renouvellement des idées et des sociétés, par laquelle nous nous ouvrons aux autres, et faisons naître des idées nouvelles. Cette diversité est une chance pour la paix et pour le développement durable », a-t-elle dit dans un message.

« Cette diversité est une ressource précieuse pour atteindre les objectifs de développement, qu'il s'agisse de lutter contre la pauvreté, de promouvoir l'égalité des genres, l'éducation de qualité ou les droits humains, et nous devons l'inscrire pleinement dans les stratégies mondiales de développement durable », a ajouté Mme Bokova.

Le rapport des Nations Unies sur l'économie créative, co-produit en 2013 par l'UNESCO et le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD), a montré que la croissance de l'économie créative est l'une des plus rapides du monde.

« La culture n'est pas une marchandise comme les autres et ce principe, reconnu au niveau international par la Convention de l'UNESCO sur la protection et la promotion de la diversité des expressions culturelles adoptée en 2005, est un fil directeur pour forger des stratégies de développement plus innovantes, et plus durables », a encore dit la Directrice générale de l'UNESCO.


News Tracker: autres dépêches sur la question

Ban réaffirme l'importance du partenariat entre l'ONU et l'Organisation de la francophonie

En savoir plus


Coup de projecteur