L'UNRWA s'adapte pour répondre aux besoins médicaux des réfugiés de Palestine en Syrie

Des femmes palestiniennes dans un centre de l’UNRWA dans le camp de réfugiés de Jaramana, à Damas, en Syrie. Photo UNRWA/Carole Alfarah

20 mai 2014 – L'Office de secours et de travaux des Nations Unies pour les réfugiés de Palestine dans le Proche-Orient (UNRWA) a exprimé mardi sa préoccupation concernant la santé des réfugiés palestiniens en Syrie, où plus de la moitié de ses centres de santé ont été détruits et ne sont plus opérationnels.

Dans son rapport annuel, le département de la santé de l'UNRWA affirme que des progrès considérables ont été réalisés dans la région que couvre l'agence au Moyen-Orient, notamment dans la lutte contre la tuberculose, la mortalité maternelle et la mortalité infantile dus à la variole et à la méningite.

« L'espérance de vie augmente, mais les populations vieillissantes souffrent de maladies non transmissibles souvent dues à un style de vie trop sédentaire », a affirmé l'UNRWA dans un communiqué de presse.

Cette année, le rapport accorde une importance particulière à la situation en Syrie, où trois années de guerre ont endommagé une partie considérable des infrastructures, et où les hôpitaux et cliniques ont souvent été ciblés par les belligérants.

« Même si cela a été très difficile, nous avons pu faire face à une situation de plus en plus catastrophique », a expliqué le Directeur du département de la santé de l'UNRWA, Akihiro Seita, lors de la publication du rapport à Genève.

L'agence onusienne a établi dix « centrales de santé » en Syrie, dont huit à Damas et deux à Alep, et intensifié le travail dans les centres qui demeurent opérationnels. De plus, l'UNRWA a envoyé du personnel médical soignant dans les structures qui abritent les réfugiés, dont des écoles pour pouvoir atteindre les personnes qui ont besoin de soins médicaux.

L'UNRWA a également mis en place un système de bons financiers pour permettre aux patients de recevoir des soins dans des hôpitaux qui ne font pas partie du réseau de l'agence.


News Tracker: autres dépêches sur la question

L'UNRWA appelle le Liban à ne pas refouler les réfugiés palestiniens qui fuient la Syrie

En savoir plus





Coup de projecteur