Yémen : l'ONU salue l'adoption d'un plan d'action contre le recrutement d'enfants-soldats

Leila Zerrougui, la Représentante spéciale du Secrétaire général sur les enfants et les conflits armés. Photo ONU/Amanda Voisard

14 mai 2014 – La Représentante spéciale du Secrétaire général des Nations Unies sur les enfants et les conflits armés, Leila Zerrougui, a salué mercredi l'adoption d'un plan d'action par le gouvernement du Yémen pour mettre fin au recrutement d'enfants-soldats dans les rangs de l'armée de ce pays.

Le plan d'action prévoit des mesures concrètes pour assurer la démobilisation de l'ensemble des enfants qui sont associés aux forces de sécurité du gouvernement yéménite, pour leur réintégration dans leurs communautés et pour empêcher que de nouveaux recrutements puissent avoir lieu.

« Le Yémen a formalisé son engagement à protéger ses générations futures », a déclaré Mme Zerrougui lors de la cérémonie de signature du plan dans la capitale Sana'a. « C'est une étape importante, mais il reste beaucoup à faire pour respecter la promesse d'un avenir meilleur pour les enfants du Yémen. Je compte sur le gouvernement pour agir sur chacune des mesures prévues par le plan d'action et j'appelle la communauté internationale à soutenir pleinement les autorités yéménites dans leurs efforts. Au nom des Nations Unies, je m'engage à les soutenir ».

Avec ce plan d'action, le Yémen assure que sa législation nationale est conforme avec les normes internationales qui interdisent le recrutement et l'usage d'enfants-soldats dans les conflits armés, et les autorités s'engagent à faciliter l'accès de l'ONU pour évaluer les progrès et pour assurer le respect du plan.

« Aujourd'hui nous avons fait un pas de plus en avant vers un monde où aucun enfant ne sera combattant dans un conflit », s'est félicitée Mme Zerrougui en expliquant que le Yémen sera maintenant enlevé de la liste du Secrétaire général de l'ONU des pays dont les forces de sécurité recrutent des enfants.


News Tracker: autres dépêches sur la question

Le Conseil de sécurité réclame la participation active de tous à la campagne 'Enfants, pas soldats'

En savoir plus






Coup de projecteur