Le Forum des peuples autochtones se réunit pour discuter de bonne gouvernance et de développement

Ouverture de la session du Forum permanent de l’ONU sur les questions autochtones au siège des Nations Unies. Photo ONU/Eskinder Debebe

12 mai 2014 – Près de 1.500 représentants des peuples autochtones du monde étaient attendus lundi au siège des Nations Unies à New York à l'occasion de l'ouverture de la treizième session de l'Instance permanente sur les questions autochtones. Les thèmes principaux cette année seront la promotion du principe de bonne gouvernance.

« Le respect et la protection des droits de l'homme sont des principes essentiels pour la bonne gouvernance. La bonne gouvernance doit donc être conforme à la Déclaration des Nations Unies sur les droits des peuples autochtones qui affirme le statut distinct et les droits des peuples autochtones », a déclaré la Présidente de ce forum, Dalee Sambo Dorough, dans un communiqué de presse.

Le

forum, qui a lieu du 12 au 23 mai, accordera une attention particulière à la situation des peuples autochtones d'Asie, qui sont parmi les plus vulnérables et souvent marginalisés sur les plans politique, économique et social. La confiscation des terres des peuples autochtones, les déplacements forcés et la ruée vers les ressources naturelles seront également au menu des débats.

« Il est temps que le consentement libre et informé des peuples autochtones soit appliqué afin d'éviter les impacts négatifs de la militarisation et de la libéralisation économique des territoires des peuples autochtones, en Asie et partout dans le monde », a souligné Mme Dorough.

De son côté, le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, a rappelé dans un discours que le forum était un mécanisme important pour faire en sorte que la communauté internationale écoute les préoccupations des peuples autochtones du monde.

« Le succès du forum dépend de la bonne coopération entre les partenaires, dont les États membres, les peuples autochtones, les agences onusiennes et autres, pour trouver des solutions créatives aux problèmes complexes et insolubles qui affectent les peuples autochtones », a affirmé M. Ban.

« L'élaboration de solutions gagnant-gagnant pour tous relève de votre responsabilité », a indiqué le chef de l'ONU aux participants au forum.

Les participants au forum s'engageront dans un dialogue avec les agences onusiennes afin d'évaluer la mise en œuvre des recommandations du Forum permanent dans les programmes. Les discussions devraient également servir à préparer la Conférence mondiale sur les peuples autochtones qui aura lieu en septembre 2014, pour contribuer à la formulation du programme de développement pour l'après 2015.


News Tracker: autres dépêches sur la question

Journée internationale des peuples autochtones : l'ONU plaide pour le respect des traités signés par les États Membres

En savoir plus




Coup de projecteur