L'UNESCO récompense des programmes éducatifs en Arménie et au Canada

École primaire dans le district de Kyenjojo en Ouganda. Photo: UNICEF/Noorani (photo d’archive)

12 mai 2014 – L'organisation non-gouvernementale arménienne Bridge of Hope et le département de l'éducation et du développement de la petite enfance du Nouveau-Brunswick (Canada) sont les lauréats du Prix UNESCO/Emir Jaber al-Ahmed al-Jaber al-Sabah pour la promotion d'une éducation de qualité en faveur des personnes présentant un handicap intellectuel, a annoncé lundi l'Organisation des Nations Unies pour l'éducation, la science et la culture (UNESCO).

Les deux lauréats ont été recommandés par un jury international qui a examiné cinquante-quatre candidatures proposées par les Etats membres et les ONG qui travaillent en partenariat avec l'UNESCO. Financé par l'Etat du Koweït, ce Prix est décerné tous les deux ans.

Bridge of Hope, qui a été proposée pour le Prix par la Commission nationale arménienne, est récompensée pour son programme intitulé « Vers une éducation pour tous : l'éducation inclusive », qui promeut les droits de l'homme, l'inclusion sociale et éducative des enfants et des jeunes présentant des handicaps.

« Le rôle de l'organisation dans l'implication d'acteurs clé tels que les ministères du gouvernement, les agences internationales, les familles, les communautés, les écoles et les structures d'accueil de la petite enfance s'est traduit par des améliorations significatives dans tout le pays en matière d'éducation inclusive. Malgré des conditions difficiles, le programme sert de modèle dans toute la région », souligne l'UNESCO dans un communiqué de presse.

Le département de l'éducation et du développement de la petite enfance du Nouveau-Brunswick (Canada) est reconnu pour son engagement de longue date en faveur d'une approche systémique de l'éducation inclusive des élèves handicapés. Il est également reconnu pour son rôle de catalyseur en matière de justice sociale et d'équité.

« Son programme 'Un modèle pour l'inclusion dans le système éducatif public du Nouveau-Brunswick' est un exemple en matière d'accompagnement et de formation professionnelle pour l'éducation inclusive et un modèle d'excellence en tant que système éducatif public. Il a d'ailleurs inspiré d'autres pays à travers le monde », souligne l'UNESCO. Le département de l'éducation du Nouveau-Brunswick a été proposé pour le Prix par l'ONG Inclusion International, qui est une partenaire officielle de l'UNESCO.

« L'inclusion profite à tous les enfants. Ces programmes montrent qu'il est possible de lever les obstacles relatifs à l'accès à l'école et à l'apprentissage et de permettre une participation pleine et entière à l'éducation des enfants et des jeunes présentant des handicaps », a déclaré la Directrice générale de l'UNESCO, Irina Bokova.

Chacun des lauréats recevra une récompense de 20 000 dollars au cours d'une cérémonie organisée par le gouvernement du Koweït et l'UNESCO le 26 mai à Koweït.


News Tracker: autres dépêches sur la question

L'UNESCO et la Francophonie affirment l'importance de la culture pour le développement durable

En savoir plus






Coup de projecteur