L'ONU réclame de l'argent pour une Somalie de nouveau au bord de la crise

Une femme dans la ville de Hudur en Somalie, libérée récemment de l’occupation des Al-Chabbab. Photo: ONU

9 mai 2014 – Le Coordonnateur humanitaire des Nations Unies en Somalie, Philippe Lazzarini, a prévenu vendredi que la combinaison de faibles pluies, de prix alimentaires élevés et de la poursuite du conflit en Somalie menaçait le pays d'une nouvelle crise humanitaire et que la communauté humanitaire avait besoin d'un soutien financier.

« Ce n'est pas notre appel habituel pour des fonds. Certaines des ONG et des agences ont tellement peu de ressources que des projets essentiels risquent de fermer », a dit M. Lazzarini, lors d'un point de presse à Genève.

« Si nous ne recevons pas des financements dans les semaines à venir, les services de santé de base fournis à trois millions de personnes, dont beaucoup de femmes et d'enfants, pourraient être fermés », a-t-il ajouté.

Le plan stratégique pour la Somalie n'a reçu pour l'instant que 15% des 933 millions de dollars requis.

M. Lazzarini a prévenu que sans des mesures immédiates, la fragile situation alimentaire dans le pays pourrait s'aggraver dans les mois à venir. La Somalie n'a pas totalement récupéré de la famine qui a frappé le pays en 2011, tuant 250.000 personnes.

« Le parallèle avec la période de pré-famine en 2010 est inquiétant », a dit le Coordonnateur humanitaire.


News Tracker: autres dépêches sur la question

Somalie : le Conseil de sécurité condamne un attentat meurtrier à Mogadiscio

En savoir plus





Coup de projecteur