Syrie : Sigrid Kaag appelle à un dernier effort pour supprimer le reste des armes chimiques

Sigrid Kaag (en haut à droite), la Coordinatrice spéciale de la Mission conjointe de l’OIAC et de l’ONU chargée d’éliminer les armes chimiques de Syrie. Photo ONU/Paulo Filgueiras

8 mai 2014 – Lors d'une réunion jeudi au Conseil de sécurité, la chef de la Mission conjointe de l'Organisation pour l'interdiction des armes chimiques (OIAC) et de l'ONU chargée de l'élimination des armes chimiques syriennes, Sigrid Kaag, a demandé un accès sans entraves aux 8% de l'arsenal chimique qui reste à enlever et détruire.

Selon Mme Kaag, 92% des armes chimiques ont été enlevées et détruites à ce jour, mais les 8% qui restent sont inaccessibles pour des raisons de sécurité. Selon elle, il est important d'assurer l'accès au plus vite afin d'assurer l'accomplissement de la mission dans les temps.

« Nous avons atteint des étapes considérables, mais nous devons effectuer un effort final pour arriver à accomplir 100% de notre mission, c'est-à-dire la destruction totale de tout l'arsenal d'armes chimiques », a déclaré Mme Kaag lors d'un point de presse après la réunion.

L'enlèvement des armes chimiques a commencé au début du mois de janvier, conformément à l'accord conclu entre la Russie et les États-Unis, qui prévoyait l'adhésion de la Syrie à la Convention sur l'interdiction de la mise au point, de la fabrication, du stockage et de l'emploi des armes chimiques et sur leur destruction de 1992 et le renoncement de ce pays à avoir un programme d'armes chimiques.

Selon cet accord, l'ensemble de l'arsenal d'armes chimique devrait être supprimé d'ici le 30 juin 2014. Mme Kaag a expliqué qu'il reste 16 containers à enlever. « Quand cela sera fait, l'opération peut être finalisée rapidement. Il nous faut environ une semaine de travail pour le faire ».


News Tracker: autres dépêches sur la question

La Mission de l'OIAC et de l'ONU appelle la Syrie à achever le retrait des armes chimiques

En savoir plus





Coup de projecteur