L'OMS prévient que la qualité de l'air est mauvaise dans la plupart des villes dans le monde

Photo Banque mondiale/Curt Carnemark

7 mai 2014 – L'Organisation mondiale de la santé (OMS) a prévenu mercredi que la qualité de l'air dans de nombreuses villes dans le monde est tellement mauvaise qu'il devient dangereux de le respirer et que les citadins sont exposés à un risque important de maladies respiratoires.

Dans la plupart des agglomérations du monde, la qualité de l'air est en dessous du seuil de sécurité fixé par l'OMS à cause de la pollution, ce qui accentue considérablement les risques pour la santé des habitants, a expliqué l'agence onusienne lors de la publication d'un rapport sur la qualité de l'air dans le monde.

Le rapport examine la qualité de l'air dans 1600 villes dans 91 pays, soit 500 villes de plus que lors du précédent rapport de 2011. Seul 12% des habitants des villes habitent dans des agglomérations où la qualité de l'air était satisfaisante. Près de la moitié sont exposés à une pollution au moins 2,5 fois plus élevée que le seuil fixé par l'OMS.

Dans la plupart des villes, la qualité de l'air s'est dégradée comparé à la situation de 2011. Plusieurs facteurs sont responsables de cette évolution, dont la dépendance aux énergies fossiles telle que le charbon ou le pétrole, l'usage inefficace de l'énergie dans les bâtiments et l'utilisation de biomasse pour le chauffage ou pour cuisiner.

« Trop d'agglomérations sont enveloppées dans de l'air tellement pollué que la visibilité est réduite », a expliqué la Directrice adjointe de l'OMS responsable de la santé publique, Maria Neira, dans un communiqué de presse.

« Des politiques efficaces et des stratégies sont des premiers pas, mais il faut les mettre en œuvre aussi et à grand échelle. Des villes telles que Copenhague ou Bogota ont réussi à améliorer la qualité de l'air grâce à la promotion du 'transport actif' et en accordant une priorité à l'aménagement de réseaux de transport en public, de pistes cyclables et de trottoirs », a-t-elle ajouté.


News Tracker: autres dépêches sur la question

L'OMS prévient que la résistance aux antibiotiques est une menace grave d'ampleur mondiale

En savoir plus






Coup de projecteur