L'UNRWA appelle le Liban à ne pas refouler les réfugiés palestiniens qui fuient la Syrie

Une mère syrienne donne de l’eau à son fils au Liban, où ils ont trouvé refuge. Photo UNHCR/L. Addario

6 mai 2014 – L'Office de secours et de travaux des Nations Unies pour les réfugiés de Palestine dans le Proche-Orient (UNRWA) a exprimé mardi sa préoccupation concernant les restrictions de plus en plus sévères imposées par le Liban aux réfugiés palestiniens qui cherchent à entrer sur son territoire pour fuir le conflit en Syrie.

« Nous suivons de près la situation à la frontière et les autorités libanaises nous ont affirmé que ces restrictions sont temporaires. Nous espérons qu'elles seront levées dans les jours à venir », a indiqué le porte-parole de l'UNRWA, Chris Gunness, dans un communiqué de presse.

L'UNRWA est particulièrement préoccupé face à la déportation le weekend dernier de 41 réfugiés palestiniens de Syrie.

« Nous reconnaissons que le Liban a offert l'asile à des centaines de milliers de personnes qui ont fui la Syrie, dont près de 50.000 Palestiniens, et que le pays a besoin de plus de soutien de la communauté internationale », a souligné le porte-parole.

« Cependant, nous rappelons la position du Conseil de sécurité qui a souligné l'importance du principe de non-refoulement et qui a réitéré son appel aux pays voisins de la Syrie de protéger toutes les personnes qui fuient la violence en Syrie, y compris les Palestiniens », a-t-il ajouté.


News Tracker: autres dépêches sur la question

Syrie : le HCR et les pays voisins réclament plus de soutien de la communauté internationale

En savoir plus





Coup de projecteur