En visite au Tchad, Amos veut attirer l'attention sur l'impact de la crise centrafricaine

La Secrétaire générale adjointe aux affaires humanitaires, Valerie Amos. Photo ONU/Jean-Marc Ferré

5 mai 2014 – La Coordonnatrice des secours d'urgence et Secrétaire générale adjointe des Nations Unies aux affaires humanitaires, Valerie Amos, est arrivée lundi au Tchad pour une mission de deux jours avec le Coordinateur humanitaire régional pour le Sahel, Robert Piper.

Dans le contexte de la crise humanitaire en République centrafricaine, et le grand nombre de Centrafricains qui ont fui leur pays, notamment vers le Tchad, Mme Amos veut attirer l'attention sur l'impact de la crise centrafricaine dans la région.

« Dans la capitale N'Djamena, Mme Amos a rencontré le Coordinateur humanitaire résident, Thomas Gurtner, ainsi que des représentants des agences onusiennes et d'organisations-non-gouvernementales », a expliqué le porte-parole adjoint du Secrétaire général lors d'un point de presse à New York.

« Elle devrait également rencontrer le Président tchadien Idriss Déby mardi et visiter un centre de transit à Gaoui, où des personnes qui ont fui la République centrafricaine reçoivent une assistance. Mme Amos devrait ensuite se rendre à Mao, dans la région du Sahel », a-t-il précisé.

Le Secrétaire général adjoint des Nations Unies aux opérations de maintien de la paix, Hervé Ladsous, a achevé dimanche une visite République centrafricaine. Il a promis que l'Organisation ne ménagerait pas ses efforts pour déployer comme prévu les 12.000 casques bleus de la Mission multidimensionnelle intégrée de stabilisation des Nations unies dans ce pays (MINUSCA).


News Tracker: autres dépêches sur la question

Centrafrique : l'ONU ne ménagera pas ses efforts pour déployer la MINUSCA, selon Ladsous

En savoir plus