Ukraine : réunion d'urgence du Conseil de sécurité ; Ban appelle au respect de la souveraineté

Le Secrétaire général adjoint des Nations Unies aux affaires politiques, Jeffrey Feltman (à gauche), au Conseil de sécurité. Photo: ONU

2 mai 2014 – Alors que le Conseil de sécurité s'est réuni en urgence vendredi pour discuter de la situation en Ukraine, le Secrétaire général des Nations Unies, Ban Ki-moon, a appelé une nouvelle fois au respect de la souveraineté et de l'intégrité territoriale de ce pays.

« Le Secrétaire général réitère sa grave préoccupation concernant la détérioration de la situation dans les régions de l'est et du sud de l'Ukraine. L'escalade de la violence et les nouvelles pertes en vies humaines dans la ville de Slovyansk aujourd'hui rappelle combien la situation est devenue dangereuse », a déclaré son porte-parole dans une déclaration à la presse.

« L'augmentation des activités des milices et la saisie de bâtiments publics par des groupes armés non identifiés fragilisent la lettre et l'esprit de l'accord de Genève du 17 avril », a-t-il ajouté.

C'est pour cette raison que le Secrétaire général « demande à toutes les parties de faire preuve de retenue et appelle ceux qui ont des griefs à les exprimer pacifiquement afin d'éviter un bain de sang. » « Il appelle toutes les parties à respecter pleinement la souveraineté et de l'intégrité territoriale de l'Ukraine », a encore dit son porte-parole.

Selon la presse, trois personnes ont été tuées, dont l'une par balle dans des heurts vendredi entre manifestants prorusses et partisans de l'unité ukrainienne à Odessa, ville portuaire au sud de l'Ukraine.

Le Secrétaire général a également appelé une nouvelle fois ceux qui sont responsables de l'enlèvement et de la détention des observateurs militaires de l'OSCE et des employés ukrainiens les accompagnant à les libérer sains et saufs, immédiatement et sans conditions.

« Le Secrétaire général souligne qu'une solution diplomatique est la seule porte de sortie à cette crise et que toutes les parties doivent redoubler d'efforts pour raviver l'esprit de compromis affiché lors des pourparlers de Genève du 17 avril », a dit son porte-parole.

De son côté, le Conseil de sécurité a tenu une réunion d'urgence vendredi sur la situation en Ukraine, au cours de laquelle le Secrétaire général adjoint des Nations Unies aux affaires politiques, Jeffrey Feltman, a fait le point sur les derniers développements dans ce pays.

M. Feltman doit se rendre la semaine prochaine à Moscou et à Kiev, à la demande du Secrétaire général Ban Ki-moon, afin d'encourager à une désescalade de la situation.

Le Secrétaire général adjoint aux affaires politiques « sera porteur d'un message ferme du Secrétaire général soulignant que tous les acteurs doivent faire preuve de la plus grande prudence pour éviter que la situation extrêmement fragile devienne incontrôlable. Il mettra l'accent sur la nécessité d'un retour à la diplomatie et soulignera la volonté des Nations Unies de jouer un rôle de bons offices », a indiqué le porte-parole.


News Tracker: autres dépêches sur la question

Le chef des affaires politiques des Nations Unies en Ukraine la semaine prochaine

En savoir plus





Coup de projecteur