L'ONU salue l'adhésion de la Palestine à 7 traités internationaux de droits de l'homme

Photo ONU/Paulo Filgueiras

2 mai 2014 – Le Haut-Commissariat des Nations Unies aux droits de l'homme (HCDH) a salué vendredi l'adhésion de l'État de Palestine à sept des neuf principaux traités des droits de l'homme et à l'un des principaux protocoles, après que ce pays a déposé sa demande d'adhésion il y a un mois auprès du Secrétaire général de l'ONU.

L'adhésion de la Palestine à la Convention sur l'élimination de toutes les formes de discrimination à l'égard des femmes ; à la Convention relative aux droits des personnes handicapées ; à la Convention internationale sur l'élimination de toutes les formes de discrimination raciale ; à la Convention contre la torture et autres peines ou traitements cruels, inhumains ou dégradants ; et à la Convention relative aux droits de l'enfant, entre en vigueur ce vendredi, a précisé le porte-parole du HCDH, Rupert Colville, lors d'une conférence de presse à Genève.

Le 7 mai, l'adhésion palestinienne au Protocole facultatif à la Convention relative aux droits de l'enfant, concernant l'implication d'enfants dans les conflits armés entrera en vigueur et le 2 juillet, la Palestine sera État-partie au Pacte international relatif aux droits civils et politiques et au Pacte international relatif aux droits économiques, sociaux et culturels.

« Cette adhésion à sept traités essentiels de protection des droits de l'homme et à un protocole est une étape importante pour renforcer la promotion et la protection des droits de l'homme en Palestine. Dans une région où de nombreux pays sont réticents à adhérer aux traités des droits de l'homme, il est remarquable que l'État de Palestine soit désormais formellement tenu de respecter ces traités », a déclaré Rupert Colville.

La Haut-Commissaire des Nations Unies aux droits de l'homme, Navi Pillay, a salué l'engagement de l'État de Palestine à se lier aux normes internationales des droits de l'homme qui sont fixées par ces traités ainsi que son implication au sein des organes chargés de la vérification de la mise en œuvre de ces normes.

Mme Pillay a affirmé que son bureau est prêt à apporter son assistance à l'État de Palestine dans le cadre de la mise en œuvre de ses obligations conformément aux traités et au protocole, si celui-ci le souhaite.


News Tracker: autres dépêches sur la question

Palestine : le nouveau chef de l'UNRWA appelle Israël à lever le blocus illégal de Gaza

En savoir plus





Coup de projecteur