L'ex-Président du CIO nommé Envoyé spécial de l'ONU pour les jeunes réfugiés et le sport

Photo: ONU/Patricia Esteve

28 avril 2014 – Le Secrétaire général des Nations Unies, Ban Ki-moon, a annoncé lundi la nomination du Belge Jacques Rogge, ancien Président du Comité international olympique (CIO), comme Envoyé spécial de l'ONU pour les jeunes réfugiés et le sport.

Dr. Rogge est actuellement Président honoraire du CIO, dont il a été Président de 2001 à 2013.

En tant qu'Envoyé spécial du Secrétaire général de l'ONU, il aidera à promouvoir le sport comme un outil d'autonomisation des jeunes déplacés et réfugiés, a souligné l'ONU dans une note à la presse.

On estime que plus de 44 millions de personnes à travers le monde sont actuellement déplacées de force, le chiffre le plus élevé depuis le milieu des années 1990. Parmi elles, on compte plus de 11 millions de réfugiés qui ont fui leur pays d'origine. Il y a une inquiétude croissante sur l'augmentation des divisions religieuses et ethniques. Parmi les personnes déplacées et réfugiées, les enfants et les jeunes sont particulièrement en danger.

Alors qu'il était à la tête du CIO, Jacques Rogge a joué un rôle moteur dans la promotion des valeurs olympiques, en particulier dans les domaines de l'éducation, de la culture, de l'autonomisation des femmes, de l'environnement et du sport pour tous, a souligné l'ONU. Il a également forgé des liens plus étroits avec l'ONU en adoptant les Objectifs du Millénaire pour le développement. Lors de son mandat, le CIO a obtenu le statut d'observateur permanent à l'Assemblée générale des Nations Unies.

Lundi, au siège des Nations Unies à New York, le Secrétaire général a participé à une manifestation pour célébrer le sport comme outil pour le développement et la paix, en présence de l’actuel Président du CIO, Thomas Bach.

A cette occasion, M. Ban s’est souvenu d’un voyage effectué avec Jacques Rogge en Zambie il y a quelques années, le premier voyage conjoint d’un Secrétaire général de l’ONU et d’un Président du CIO. « Dans un Centre olympique pour le développement de la jeunesse, nous avons vu la façon dont le sport peut apporter des compétences pour l’avenir », a dit Ban Ki-moon.

« Ce matin, j’ai discuté avec le Président Bach et nous avons convenu d’une seconde visite conjointe du Président du CIO et du Secrétaire général des Nations Unies pour ouvrir un complexe sportif en Haïti », a-t-il ajouté.

Ban Ki-moon a également salué la présence à cette manifestation de Meb Keflezighi, qui a gagné lundi dernier le marathon de Boston et est lui-même un réfugié d’Erythrée.


News Tracker: autres dépêches sur la question

A l'ouverture des Jeux de Sotchi, Ban célèbre les valeurs universelles du sport

En savoir plus





Coup de projecteur