La Mission de l'OIAC et de l'ONU appelle la Syrie à achever le retrait des armes chimiques

La Coordinatrice spéciale de la Mission conjointe de l’OIAC et de l’ONU, Sigrid Kaag. Photo: ONU

28 avril 2014 – Près de 8% des composants d'armes chimiques déclarés par la Syrie se trouvent encore sur son territoire et devraient être retirés le plus tôt possible, a déclaré la chef de la Mission conjointe de l'Organisation pour l'interdiction des armes chimiques (OIAC) et de l'ONU chargée de l'élimination des armes chimiques syriennes, Sigrid Kaag, lors d'un point de presse à Damas dimanche.

« La Mission conjointe espère que la République arabe syrienne, qui est toute proche d'arriver à respecter l'échéance pour le retrait des composants d'armes chimiques, achèvera la dernière étape très bientôt », a dit Mme Kaag, faisant référence à l'échéance fixée au dimanche 27 avril pour le retrait de ces composants.

Selon la Mission conjointe, 92,5% des composants ont été retirés ou détruits, y compris les équipements de production déclarés, ainsi que certains bâtiments associés au programme d'armes chimiques syriens.

Mme Kaag a insisté sur la nécessité de respecter l'échéance du 30 juin 2014 fixée par l'OIAC et les Nations Unies pour la destruction de l'ensemble de l'arsenal syrien.

Une équipe du secrétariat technique de l'OIAC travaille avec des responsables syriens « pour obtenir des clarifications et des réponses concernant des anomalies et des contradictions » et a signalé « des discussions fructueuses et des progrès tangibles », a ajouté Mme Kaag.

Douze sites de fabrication d'armes chimiques sont en cours d'examen par le Conseil exécutif de l'OIAC à La Haye en ce qui concerne les modalités de leur destruction.

Le retrait des composants chimiques syriens a commencé début janvier dans le cadre d'un accord signé sous l'égide de la Russie et des Etats-Unis, selon lequel la Syrie renonce à ses armes chimiques et rejoint la Convention sur l'interdiction du développement, de la production, du stockage et de l'utilisation des armes chimiques.


News Tracker: autres dépêches sur la question

Syrie : la Mission OIAC-ONU affirme que plus de la moitié de l'arsenal chimique syrien a été retiré ou détruit

En savoir plus





Coup de projecteur